Je suis...

Découvrez les informations s’appliquant à votre famille

Qu’est-ce que le supplément pour enfants handicapés à Bruxelles ?

Quelle aide financière pouvez-vous obtenir ?

Votre enfant a besoin de soins supplémentaires, mais ceux-ci ont un coût. Lorsqu’un enfant de moins de 21 ans est atteint d’une affection occasionnant une diminution de ses aptitudes physiques ou mentales, un supplément d’allocations familiales peut être octroyé. Le bénéfice de ce supplément est néanmoins soumis à condition : il faut que l’affection ait été constatée par le Service public fédéral Sécurité sociale ou IriscareEn fonction du nombre de points sur l'échelle médico-sociale, vous recevrez mensuellement un supplément, entre 102,42 € et 682,74 €, en plus du montant de base des allocations familiales.

Je hebt recht op de zorgtoeslag als:Je ontvangt geen zorgtoeslag als:Hoeveel en wanneer betaald?Je kind wordt geëvalueerd op basis van drie pijlers (medisch-sociale schaal):Inlichtingenformulier invullenVersnelde behandelingVoorwaardenIs je kind geboren vóór 1 januari 2019 en de beslissing is genomen vóór 31 december 2018?Is je kind geboren vanaf 1 januari 2019?Je dient een aanvraag in na 1 januari 2019?Oude regels die zijn veranderdQui a droit à un supplément ?Is je kind geboren vóór 1 januari 2019 en de beslissing is genomen vóór 31 december 2018?Is je kind geboren vanaf 1 januari 2019?Je dient een aanvraag in na 1 januari 2019?Wie heeft recht?Mon enfant est adulte. Ai-je toujours droit à un supplément ?Comment introduire une demande de supplément ?Que faire si la vie de mon enfant est menacée ?Hoeveel zorgtoeslag ontvang je?Hoe moet je de zorgtoeslag aanvragen?Wat als je kind een inkomensvervangende tegemoetkoming (IVT) of een integratietegemoetkoming (IT)krijgt?Supplément d’allocations familiales ou ARR/AI ?Comment arrêter le paiement du supplément de soins ?Hoe vraag je een IVT of IT aan voor je kind?Hoe vraag je een IVT of IT aan voor je kind?Wie heeft recht op de zorgtoeslag?Qui y a droit ?Enfant adulte, quelles conditions ?Hoe aanvragen?Wat als je kind een inkomensvervangende tegemoetkoming (IVT) of een integratietegemoetkoming (IT)krijgt?Hoe moet je de zorgtoeslag aanvragen?Hoeveel zorgtoeslag ontvang je?Krijg je nog een zorgtoeslag als je kind volwassen is?Mon enfant a 21 ans. Ai-je toujours droit au supplément ?Quels montants ?Comment introduire une demande ?Impact d’une ARR ou d’une AI

Qui y a droit ?

Qui a droit à un supplément ?

Votre enfant a-t-il besoin de soins supplémentaire en raison d’une diminution de ses aptitudes physiques ou mentales ? Le supplément d’allocation familiales pour enfants handicapés peut être une aide pour faciliter les coûts. Le montant dépend du nombre de points que le médecin évaluateur a attribué aux 3 piliers.

Un médecin du Service public fédéral Sécurité sociale ou d’Iriscare se prononce sur la gravité de l’affection de votre enfant.

Quels sont les piliers du supplément ?

Cette évaluation repose sur trois piliers (échelle médico-sociale):

  • Pilier 1 : les conséquences physiques et psychiques de la déficience/l’affection ;
  • Pilier 2 : l’incidence de la déficience/l’affection sur la vie quotidienne de votre enfant, c’est-à-dire sur ses activités et sa participation au sein de la famille et en dehors de celle-ci ;
  • Pilier 3 : l’incidence de la déficience/l’affection sur l’entourage familial.

Le médecin du Service public fédéral de la Sécurité sociale ou Iriscare attribue des points à chaque pilier. Votre enfant a droit à un supplément s’il obtient au moins 4 points au premier pilier ou au moins 6 points sur l’ensemble des trois piliers.

Enfant adulte, quelles conditions ?

Mon enfant est adulte. Ai-je toujours droit à un supplément ?

Si votre enfant souffre d’une affection, vous avez droit au supplément d’allocations familiales jusqu’au 31 août de l’année au cours de laquelle il atteint l’âge de 18 ans, sans aucune condition. Votre enfant a 18 ans ou plus, travaille ou perçoit une allocation sociale ? Sachez que ces situations peuvent mettre fin au paiement du supplément.

Votre enfant n’a pas droit au supplément si :

  • il travaille plus de 240h/trimestre (hors occupation étudiant, indépendant sans cotisation sociale et formation en alternance). Pendant les vacances, d’été entre deux années scolaires, l’enfant peut travailler sans limite ;
  • il bénéficie d’une prestation sociale (maladie, invalidité, accident de travail ou maladie professionnelle) lorsqu’elle découle d’une activité non autorisée ;
  • il bénéficie d’une allocations d'insertion professionnelle octroyé par le bureau de stage.

Toutefois, l’enfant continuera à être pris en compte pour le calcul des rangs des autres enfants dans le ménage.

Mon enfant a 21 ans. Ai-je toujours droit au supplément ?

Dès que votre enfant a 21 ans, il n’a plus droit au supplément. Il est à noter que vous pouvez toujours percevoir les allocations familiales ordinaires jusqu’à son 25ème anniversaire s'il poursuit ses études, suit un contrat de formation ou en alternance ou s’inscrit comme demandeur d’emploi.

Les personnes en situation de handicap qui avaient déjà 21 ans le 1er juillet 1987, et qui bénéficiaient des allocations familiales à cette date, continuent d’en bénéficier sans limite d’âge. Cette règle vaut uniquement pour les personnes moins valides qui travaillent dans un atelier protégé ou dont le handicap a été reconnu « complet et définitif ».

Quels montants ?

À combien s’élève le supplément?

Ce montant dépend de l’évaluation de l’affection, effectuée par le Service public fédéral de la Sécurité sociale ou Iriscare. En plus des allocations familiales ordinaires, vous pouvez prétendre à un supplément mensuel, déterminé en fonction de la gravité de l’affection, entre 102,42 € et 682,74 €.

Si l’état de santé de votre enfant évolue, vous pouvez toujours demander une nouvelle évaluation en contactant Parentia.

Montants valable à partir du 1er mai 2024: 

Nombre de points Moins de 4 points pour le 1er pilierAu moins 4 points pour le 1er pilier
4 à 5 points+ 0 €+ 102,42 €
6 à 8 points+ 136,39 €+ 525,38 €
9 à 11 points+ 318,27 €+ 525,38 €
12 à 14 points+ 525,38 €+ 525,38 €
15 à 17 points+ 597,40 €+ 597,40 €
18 à 20 points+ 640,07 €+ 640,07 €
plus de 20 points+ 682,74 €+ 682,74 €

Comment introduire une demande ?

Comment introduire une demande de supplément ?

Contactez Parentia. Nous soumettons votre demande au Service public fédéral Sécurité sociale ou à Iriscare qui, à son tour, vous enverra les documents à remplir.

Renvoyez les documents dûment remplis au service qui vous a envoyé les formulaires, accompagnés des rapports sociaux et médicaux (de moins de trois mois) nécessaires. Votre mutuelle ou un assistant social peut éventuellement vous aider à remplir ces formulaires.

En fonction des informations envoyées, un médecin agréé par le Service public fédéral Sécurité sociale ouIriscare est susceptible d’inviter votre enfant pour un examen médical. Le Service public fédéral Sécurité sociale ouIriscare vous communique ainsi qu’à nos services, sa décision. Nous vous informons du montant du supplément auquel vous avez droit. Parentia vous octroiera le supplément à partir du mois qui suit la date de reconnaissance qui figure sur la décision. Certaines décisions peuvent donner lieu à un paiement rétroactif.

En fonction de la situation, votre dossier d'évaluation sera traité par le SPF Sécurité Sociale (Direction Générale Personnes handicapées) ou par Iriscare (Centre d'Evaluation de l'Autonomie et de l'Handicap). Vous serez contacté par le service responsable de votre dossier d'évaluation. Quelques mois avant la date de fin de la période de validité de la décision en cours, le Service public fédéral de la Sécurité sociale ou Iriscare examinera si la reconnaissance peut être prolongée.

Impact d’une ARR ou d’une AI

Mon enfant reçoit une allocation de remplacement de revenus (ARR) ou une allocation d’intégration (AI). Qu’en est-il de mon supplément ?

L'âge minimum pour bénéficier d'une allocation de remplacement de revenus (ARR) ou d'une allocation d'intégration (AI) a baissé de 21 à 18 ans. Cela implique qu’à partir du 1er janvier 2022, le supplément sera suspendu aux jeunes bénéficiant d'une AI ou d'une ARR.

Supplément d’allocations familiales ou ARR/AI ?

Le supplément ne peut être versé en même temps qu'une ARR et/ou une AI.

Le nombre de points du barème médico-social qui détermine le droit au supplément de soins reste toutefois valable. Cela permet au jeune de toujours bénéficier du montant mensuel de base des allocations familiales.
La DGPH (Direction Générale des Personnes Handicapées), lors de l’établissement du droit à l’ARR et/ou l’AI,
évaluera systématiquement quel droit est le plus avantageux pour la famille et examinera, le cas échéant, la possibilité d'une renonciation à l'AI et/ou l'ARR moins favorable.

Les jeunes qui ne bénéficient pas de l'AI et/ou de l'ARR continueront à recevoir le supplément jusqu'à leurs 21 ans.

Poser une question en ligne

Remplissez notre formulaire et nous reviendrons vers vous au plus vite !