Je suis dans l’incapacité de payer l’excursion scolaire de mon enfant. Que faire ?

Toutes les matières liées à l’enseignement en Belgique dépendent des Communautés, à savoir la Communauté flamande pour la Flandre, la Fédération Wallonie-Bruxelles pour la Wallonie et les Commissions communautaires pour la Région bruxelloise. À titre informatif, vous pouvez trouver ici un article abordant les difficultés rencontrées par les parents afin de payer les excursions proposées par les écoles néerlandophones. Cet article va plutôt se concentrer sur la facture des établissements scolaires francophones. 

Je suis dans l’incapacité de payer l’excursion scolaire de mon enfant. Que faire ?

Excursions scolaires pour les maternelles en Wallonie et à Bruxelles : trop onéreuses ? 

En Wallonie et à Bruxelles, la facture liée aux sorties scolaires lors de la première année de maternelle est limitée par un montant plafond. Pour les excursions culturelles, l’établissement scolaire peut demander aux parents d’un enfant en première maternelle jusqu’à 45 euros par année scolaire. Pour les voyages qui nécessitent de loger l’enfant, le montant peut aller jusqu’à 100 euros par année scolaire. 

En deuxième et troisième maternelles, plus aucun plafond n’est prévu. Toutefois, l’école est tenue d’envoyer en début d’année scolaire une lettre aux parents où elle indique une estimation des frais liés aux voyages scolaires. L’établissement scolaire ne peut jamais réclamer le paiement de ce montant en un seul versement. Au cours de l’année, l’enfant recevra alors plusieurs factures qui reprendront le détail des frais à payer. Dès qu’une facture dépasse le montant de 50 euros, les parents peuvent réclamer un plan d’étalonnement. Cette demande doit toujours être introduite individuellement, c’est pourquoi vous devez contacter le responsable de l’école. 

Les voyages scolaires en primaire et secondaire 

En ce qui concerne l’enseignement primaire et secondaire, aucune limite de montant n’a été déterminée pour les voyages et excursions scolaires. Les établissements d’enseignement primaire prévoient toutefois un montant mensuel de 24 euros destinés à financer les excursions, à savoir près de 200 euros par année scolaire. Lorsque l’enfant rentre en secondaire, les montants continuent de grimper puisque les voyages se font plus prestigieux. Pensez à la visite tant attendue de Rome, le long week-end à Paris pour les étudiants de troisième année, etc. À l’instar des écoles maternelles, les établissements du primaire et du secondaire ne peuvent pas exiger que ces montants soient versés en une seule fois, mais doivent régulièrement transférer des factures où les frais sont détaillés et sont tenus de proposer un plan d’étalonnement pour des montants supérieurs à 50 euros à tout parent qui en ferait la demande. 

Une réclamation ? 

Adressez votre plainte à la direction ou à un membre du comité des parents ou du conseil pédagogique. Si vous estimez que les montants facturés par l’administration sont injustement élevés, vous pouvez introduire votre réclamation aux instances suivantes : 

Sources :  

  • Brussels.be
  • La Ligue
  • Enseignement.be