J'habite...

Découvrez les informations s’appliquant à votre famille

Bientôt papa ? Voici 6 conseils pour aider la future maman

Votre bébé arrive bientôt ? Chouette, la famille va s’agrandir. Jusqu’à maintenant, vous profitez d’une délicieuse tranquillité, cher futur papa… car on ne va pas se mentir, c’est surtout votre moitié qui fait le gros du boulot depuis que le test de grossesse est devenu positif. Mais vous avez aussi votre rôle à jouer : devenir son meilleur soutien pendant la grossesse ! Croyez-nous, elle vous en sera reconnaissante…
Voici 6 choses que vous pouvez gérer en tant que futur papa.

1. Préparez une belle chambre de bébé

Quel bonheur de rentrer à la maison avec bébé et de voir que sa chambre est resplendissante ! Réveillez le bricoleur qui sommeille en vous et mettez-vous au travail. Assemblez les meubles, redonnez un coup de frais à vos meubles d'occasion avec une couche de peinture, peignez les murs dans une chouette teinte, prévoyez un peu de déco... Et gardez à l’esprit que la future maman peut très bien tout réaménager le lendemain… voire même remplacer :-).
Préparer la chambre de bébé, c'est chouette, mais aussi apaisant pour tout le monde. Vous prenez les devants et préparer le petit nid douillet de bébé avant que le besoin ne s’en fasse ressentir auprès de votre compagne... On évite ainsi l’empressement de dernière minute. Sans oublier que l’arrivée de bébé devient tout de suite plus concrète ainsi !

2. Demandez la prime de naissance ou le startbedrag

Lorsqu’un enfant naît, vous recevez une prime de naissance unique de 1.314,61 € en Wallonie et à 1.314,61 € Bruxelles. Le montant de la prime est identique pour chaque enfant en Wallonie. À Bruxelles, elle passe à 597,55 € à partir du deuxième enfant. En Flandre vous recevez le startbedrag unique de 1.214,49 €.

Bon à savoir : la prime de naissance ou startbedrag peut déjà vous être versée avant la date de naissance prévue. Pratique pour équiper la chambre de bébé, non ? Vous pouvez la demander très facilement en ligne pour votre conjointe. Par la suite, vous recevrez chaque mois vos allocations familiales ou Groeipakket.

3. Vivez... comme si vous étiez enceinte

Bon, d’accord, ces kilos, vous n’êtes pas obligé de les prendre. Et vous échapperez probablement aussi aux nausées matinales et au chamboulement hormonal. Mais que cela ne vous empêche pas de vivre pleinement cette grossesse.
Accompagnez votre femme lors des visites chez le gynécologue. Établissez ensemble la liste de naissance. Posez la main sur son ventre pour sentir ce petit bout bouger, et parlez-lui doucement. Discutez du faire-part de naissance, d’idées pour le prénom. Engagez-vous à deux, dès le départ, dans ce beau projet que représente votre bébé.

4. Le pilier numéro 1

Certaines mamans ont une grossesse de rêve, pour d’autres c'est plus compliqué. Quoi qu'il en soit, essayez de décharger votre conjointe autant que possible. Elle souffre de nausées ou est fatiguée ? Augmentez votre part de tâches ménagères, c'est la dernière chose dont elle a envie de s'occuper. Occupez-vous des courses ou accompagnez-la pour tout porter. Surprenez-la avec son snack ou son repas favori quand vous rentrez. Et s'il vous plaît, ne savourez pas ce sandwich à l’américain préparé devant son nez pour lequel elle tuerait.

Pensez à un massage des pieds ou du dos de temps en temps, vous gagnerez assurément des points. Et pourquoi ne pas enduire chaque soir son ventre de lotion contre les vergetures ? Autre conseil : choisissez vos combats, ne répondez pas trop à l’irritabilité ambiante. Y a-t-il encore autre chose ? Oui, soyez son agenda sur pattes et aidez-la à retenir un tas de choses, la perte de mémoire durant la grossesse n’est pas une idée reçue.

5. Encore de bons moments à deux

Prévoyez donc un petit séjour rien qu’à deux, même si ce n’est pas votre premier enfant. Un bon dîner, une journée bien-être, un week-end de détente... Une fois que bébé sera là, vous devrez attendre longtemps avant de pouvoir profiter de bons moments rien qu’à deux.
Ne remplissez pas votre agenda outre mesure au cours des dernières semaines. Une sortie entre amis, un verre avec les collègues avant le week-end, une fête ou un festival... Il y en aura d’autres. Concentrez-vous sur votre paternité toute proche et sur votre vie de jeunes parents.

6. Un super-papa, c’est un super-planificateur

Un papa préparé en vaut deux. Avant et juste après l’accouchement, il y a de nombreuses choses administratives à régler. Demander le congé de maternité / paternité, trouver une crèche, une aide éventuelle... Essayez autant que possible de garder une vue d’ensemble et de veiller à ce que tout soit en ordre à temps. Vous êtes un peu perdu ? Une checklist pratique peut aider...
Veillez à ce que le moment où bébé se décide à venir faire votre connaissance ne soit pas trop stressant. Déterminez au préalable le trajet le plus court jusqu’à la maternité, et même un itinéraire bis car, en pleines contractions, la future maman n’aura aucune envie de jouer les copilotes. Quelques semaines avant la naissance, testez le siège auto, dépliez la poussette, etc. Cela vous évitera de ne pas savoir quoi faire avec bébé dans les bras.

Un petit extra

Vous voulez être sûr de ne rien perdre de vue ? Histoire de pouvoir vous concentrer dès le premier jour sur votre nouveau job de super-papa ? Téléchargez le livre blanc « Pas à pas, de la grossesse à la parentalité ».

Et surtout... faites en sorte que les choses soient le plus agréables possible pour la future maman. Yes, you can ! Et après ? Submergez ce petit miracle d’amour, et tout ira bien.

voixdemaman.com

Calculez le montant de votre Groeipakket en quelques étapes. Commencez par 1 enfant, vous pourrez ajouter d'autres enfants par la suite.

Le Groeipakket est calculé sur la base de la date de naissance de votre enfant et de l'adresse à laquelle il habite.

Phase de vie
sujets

Poser une question en ligne

Remplissez notre formulaire et nous reviendrons vers vous au plus vite !