J'habite...

Découvrez les informations s’appliquant à votre famille

J’attends plusieurs enfants. Qu’en est-il et quels sont mes droits ?

Certaines grossesses sont plus spéciales que d’autres. Vous n’allez pas devenir maman d’un seul bébé, mais bien de deux ou plusieurs petits bouts. Vos besoins ne sont donc pas les mêmes que lors d’une grossesse unique. Les grossesses gémellaires ou multiples demandent plus d’attention et par conséquent, vous avez besoin d’un suivi spécifique à votre situation.

Comment procède-t-on lors du suivi de votre grossesse ?

Pas de panique, vous n’êtes pas toute seule ! Plusieurs professionnels, comme le gynécologue ou la sage-femme, vous accompagnent tout du long de votre grossesse. Une grossesse multiple demande un suivi spécifique au sein d’une structure apte à accueillir plusieurs bébés en service néonatalogie si nécessaire.

Le gynécologue-obstétricien

Le gynécologue-obstétricien est un médecin spécialisé dans l’accompagnement des grossesses et des accouchements. Une naissance multiple est d’ailleurs synonyme d’une plus grande charge physique et mentale pour la future maman.

La sage-femme

La sage-femme peut, en collaboration avec le gynécologue :

  • assurer un suivi à domicile ;
  • dispenser les soins et donner des conseils nécessaires au bon déroulement de la grossesse.
  • préparer les parents à la naissance.
  • dispenser des soins en postpartum : pendant les premières semaines de vie, elle peut donner les soins à la mère et aux nouveau-nés tant que c’est nécessaire, ainsi qu’un soutien à l’allaitement.

Demandez de  l’aide à l’ONE

Vous habitez en Wallonie ou à Bruxelles et vous êtes francophone ? Dans ce cas, vous pouvez demander de l’aide à l’ONE (Office de la naissance et de l’enfance). Un travailleur médico-social vient vous guider et conseiller. Il peut s’agir d’un assistant social ou d’une infirmière.

Demandez des soins de maternité (kraamzorg)

En Flandre et dans les services néerlandophones à Bruxelles, vous avez droit à des soins de maternité (kraamzorg). Une sage-femme prodige des soins médicaux, tandis qu’une aide-soignante s’occupe des soins non-médicaux. Cette service n'est pas disponible en Wallonie ou en Bruxelles.

Quelles démarches administratives faut-il entreprendre ?

Nous faisons un petit récapitulatif des démarches à faire. Occupez-vous en de préférence avant la naissance de bébé.

Demandez votre prime de naissance et vos allocations famililiales

À la naissance de chaque enfant, vous avez droit au montant de départ et au forfait croissance en Flandre, tandis qu'en Wallonie et à Bruxelles, vous avez droit à une prime de naissance et à des allocations familiales. Chez Parentia, vous pouvez faire votre demande dès que vous êtes enceinte. Le startbedrag et la prime de naissance sont versés jusqu’à 2 mois avant la date prévue de l’accouchement. Dès la naissance de vos enfants, nous vous payons également le Groeipakket ou les allocations familiales. Vous recevez ce montant vers le 8 du mois suivant la naissance.

N’oubliez pas de déclarer la naissance de votre enfant

Vous devez déclarer la naissance de votre enfant endéans les 15 jours auprès du service Population & Etat civil de la commune ou bébé est né. Après quoi, vous recevrez divers documents destinés à différentes organisations. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet dans notre article dédié à la déclaration de naissance.

Demandez votre congé de maternité à temps

En tant que future maman, vous avez droit à un congé avant et après la naissance de votre enfant. Cette période est également connue comme le congé de maternité. Quant aux papas ou aux co-mères, ils peuvent compter sur le congé de paternité, aussi appelé congé de naissance. Envie de découvrir les conditions du congé de maternité ? Consultez notre page « Quelles sont les modalités d’un congé de maternité ? »

Informez-vous auprès de votre employeur à propos du congé d’allaitement

Actuellement, aucune disposition légale ne prévoit de droit au congé d’allaitement. Vous souhaitez rester à la maison pour allaiter votre enfant après votre congé de maternité ? Voyez s’il existe une convention collective de travail établie auprès de votre employeur qui prévoit un congé d’allaitement (souvent non rémunéré) ou négociez ce congé avec votre employeur.

Avec la légalisation actuelle, il est préférable de comparer les différentes options telles que l’interruption de carrière, le crédit-temps ou le congé parental et de choisir l’option la plus intéressante pour vous. Le congé d’allaitement n’existe pas dans le public. Besoin d’informations supplémentaires sur le congé d’allaitement ? Consultez notre article « Vous reprenez votre activité et continuez l'allaitement ? ».

Les pauses d’allaitement

Après votre congé de maternité, vous avez le droit de prendre une pause pour allaiter votre enfant ou tirer du lait.

Contrairement au congé d’allaitement, les pauses d’allaitement sont un droit. Chaque employée sous contrat de travail, peut interrompre son travail pour allaiter son bébé ou pour tirer du lait. Selon la durée de vos prestations quotidiennes, il est question d’une ou de deux pauses d’une demi-heure:

  • Prestations de 4h ou plus : vous avez droit à une pause pendant la journée.
  • Prestations de minimum 7h30 : vous avez droit à deux pauses pendant la journée.

On peut faire usage du droit aux pauses d’allaitement jusqu’à 9 mois après la naissance de l’enfant. Cette période peut être prolongée de deux mois maximum dans des circonstances exceptionnelles comme la naissance prématurée de l’enfant. 

Demandez de l’aide à des instances spécifiques

En tant que parent de triplé, vous pouvez demander et bénéficier d’un soutien spécifique. Vous pouvez faire appel aux instances suivantes :
Vous habitez en Wallonie ?

L’aide à domicile en Wallonie prend en charge votre foyer pendant votre absence ou vous seconde en cas de débordement dans le cas où vous avez 3 enfants ou plus nés endéans les 18 mois. Elle prend soin de vos enfants et vous remplace dans les tâches ménagères et familiales quotidiennes. Toutes les aides familiales sont diplômées et vos petits sont donc entre de bonnes mains. Toute demande fait l’objet d’une enquête sociale afin de déterminer les besoins réels. Quant au prix, vous versez une participation horaire déterminée en fonction de vos revenus. Cela peut varier de 0,87 € à 7,81 € avec une moyenne qui tourne autour de 2 €.
Où les trouver ?
Pour obtenir la liste des services d’assistance de votre quartier, renseignez-vous auprès du CPAS ou au service social de votre commune ainsi qu’à votre mutuelle. La liste des services agréés est également disponible au Ministère de la Région wallonne. Direction Générale de l’action sociale et de la santé Avenue Gouverneur Bovesse 100, 5100 Jambes (Tél.: 081 32 72 11).

Vous habitez à Bruxelles ?
Si vous accouchez de triplés ou plus, vous pouvez engager gratuitement une aide-ménagère à mi-temps et une puéricultrice à temps-plein jusqu’à ce que les enfants aient atteint l’âge de 3 ans ou lorsqu’ils entrent à l’école.
Où les trouver ?
Ces aides gratuites et disponibles pour les 19 communes bruxelloises, doivent être introduites 2 mois à l’avance auprès de la Maison d’enfants d’Actiris, dont le siège social est situé à l’Avenue de l’Astronomie 14, 1210 Bruxelles. Pour plus d’informations, vous pouvez joindre Lamya par téléphone au 02/563.21.97 ou par e-mail via l’adresse lzn@mde-actiris.be.
Vous habitez en Flandre ?
  • Kind en Gezin
    Kind en Gezin répond à toutes vos questions concernant l’équipement pour bébé, les possibilités de congé, … et vous permet, si vous le désirez, de prendre contact avec les membres de l’équipe régionale de votre quartier.

  • L’aide à domicile en Flandre (gezinszorg)
    Vous pouvez obtenir de l’aide pour la garde de vos enfants et du ménage en vous adressant à un service de garde familiale et de soins à domicile supplémentaires dans votre quartier. Vous pouvez payer une contribution limitée en fonction de vos revenues et de la composition de votre famille pour bénéficier d’une ménagère à mi-temps et d’une puéricultrice à temps-plein jusqu’à ce que les enfants aient atteint l’âge de 3 ans ou lorsqu’ils entrent à l’école.
    • Centres d’expertise pour soins de maternité (kraamzorg)
      Ces centres sont un lieu de rencontre pour les parents où vous pouvez poser vos questions sur la grossesse, la naissance et la période du post-partum. Vous y trouverez divers outils pour vous aider, comme une bibliothèque, un kiosque d’informations et une ligne d’information.
  • Besoin d’informations supplémentaires ? Vous trouverez certainement des infos sur vos droits en tant que mère enceinte sur le site Agentschap Zorg en Gezondheid. Consultez également notre dossier « Bébé en vue ? Ces personnes et organismes vous aident ! »

Sources:

  • Union Professionnelle des Sages-femmes Belges
  • SPF Emploi, Travail et Concertation sociale
  • Office de la naissance et de l'enfance
  • Kind en Gezin
  • Agentschap Zorg en Gezondheid

Calculez le montant de votre Groeipakket en quelques étapes. Commencez par 1 enfant. Vous pourrez ajouter d'autres enfants par la suite.

Le Groeipakket est calculé sur la base de la date de naissance de votre enfant et de l'adresse à laquelle il habite.

Phase de vie
sujets

Poser une question en ligne

Remplissez notre formulaire et nous reviendrons vers vous au plus vite !