NL
FR

J'habite...

Découvrez les informations s’appliquant à votre famille

La guerre en Ukraine : comment rassurer mon enfant ?

Le conflit entre l'Ukraine et la Russie n'est pas évident et peut même être déroutant pour certains adultes. Pour votre enfant, c'est probablement plus difficile encore. De nombreuses questions restent en suspens autour de ce sujet. En tant que parent, vous voulez dire la vérité sans effrayer la prunelle de vos yeux. Comment évoquer la guerre avec un enfant et comment rassurer son fils ou sa fille ? Nous vous donnons quelques conseils.

Mon enfant se pose des questions : que faire?

Chaque enfant est différent : l'un se pose plein de questions et veut des réponses détaillées, tandis que l'autre s’y intéresse moins. Votre enfant s'attend dans tous les cas à une réponse honnête, mais rassurante. Orientez par conséquent la conversation dans la bonne direction en fonction de l'âge et des attentes de votre fils ou de votre fille.

Les enfants de moins de 6 ans

Les enfants de moins de 6 ans ont une vision du monde bien différente de celle des enfants plus âgés :

  • Les enfants de moins de 2 ans ne comprennent pas ce qu’est la guerre.
  • Les enfants de 2 à 4 ans ne font pas la différence entre la fiction et la réalité.
  • Les enfants de 4 à 6 ans peuvent tout réduire à leur porter : ce qui se passe en Ukraine, peut aussi se passer dans d'autres pays. Ils ne sont pas encore capables de relativiser les choses.

Mieux vaut les protéger un maximum des médias ou des conversations concernant la guerre en Ukraine.

Les enfants de plus de 6 ans

Les enfants qui vont à l'école ou qui ont un cercle d'amis, entendront toutes sortes de nouvelles sur la guerre. Si votre enfant possède un smartphone, il aura également accès à l’actualité, des images ou des reportages liés au conflit russo-ukrainien. Protéger votre enfant des médias n'est plus possible.

Il y a de fortes chances pour que votre enfant se pose des questions. En tant que parent, vous devez suivre la règle d'or : toujours dire la vérité. Soyez clair et n'utilisez pas de mots compliqués. Si votre fils ou votre fille demande des informations détaillées, vous pouvez lui répondre. Si votre enfant n'a pas besoin de détails, vous n'êtes pas obligé de les donner.

N'oubliez pas que vous avez un enfant en face de vous : il n'a pas besoin de tout savoir sur les horreurs de la guerre. Les images et les histoires choquantes peuvent facilement bouleverser les jeunes. Dites la vérité et donnez quelques détails supplémentaires sur la situation si nécessaire, mais sachez aussi vous arrêter au bon moment lorsque le sujet devient trop pesant.

Quelques conseils supplémentaires

Voici quelques conseils supplémentaires pour vous aider à rassurer votre enfant :

  • Que faire si votre enfant a de nombreuses questions ? Prévoyez du temps pour discuter de la situation en Ukraine. Donnez-lui la possibilité de poser toutes ses questions et d’exprimer son opinion sur la situation.
  • Votre enfant n’a peut-être pas besoin d'une explication, mais d'une oreille attentive. Laissez-le s'exprimer : de cette façon, vous saurez également ce que votre enfant pense de la situation. Vous pouvez également le corriger ou le compléter si nécessaire.
  • Les enfants de l’enseignement primaire ont déjà eu des cours sur les deux Guerres mondiales et pourraient penser à tort que leur papa ou leur grand-père seront envoyés au front comme à l’époque. Discutez-en brièvement.
  • Votre enfant est probablement inquiet. Dites-lui que vous le comprenez et soyez également honnête quant à vos propres sentiments ; cela peut le rassurer. Attention à ne pas vous laissez submerger par vos propres émotions.
  • Certaines chaînes de télévision diffusent un journal télévisé spécialement adapté aux enfants, comme Karrewiet sur Ketnet et Les Niouzz sur Ouftivi. Il peut être intéressant de regarder ces émissions ensemble.
  • Si votre enfant n'a plus de questions, vous pouvez terminer la conversation sur un sujet plus léger. De cette façon, vous évitez que votre enfant ne s'inquiète davantage.
  • Une fois votre enfant rassuré, il est préférable d’éviter les médias qui évoquent la guerre. Vous êtes malgré tout tombés sur certaines images lors du journal télévisé ? Expliquez ce que vous venez de voir et évitez ainsi que votre enfant ne reste sans réponse par rapport à ce qu’il vient de voir.

Calculez le montant de votre Groeipakket en quelques étapes. Commencez par 1 enfant. Vous pourrez ajouter d'autres enfants par la suite.

Le Groeipakket est calculé sur la base de la date de naissance de votre enfant et de l'adresse à laquelle il habite.

Phase de vie
sujets

Poser une question en ligne

Remplissez notre formulaire et nous reviendrons vers vous au plus vite !