FR

J'habite...

Découvrez les informations s’appliquant à votre famille

La dépression post-partum

La dépression post-partum est un véritable syndrome dépressif survenant après la période qui suit un accouchement persistant dans la durée.
Il n’existe pas de cause unique à cette dépression mais plusieurs facteurs peuvent jouer un rôle dans le déclenchement tels que les facteurs hormonaux, sociaux, psychologiques,… A ne pas confondre avec le baby blues.

Les symptômes de la dépression post-partum

Selon l’intensité de la dépression, on parle de :

  • Dépression mineure du post-partum dominée par des manifestations telles que de la fatigue, des problèmes de sommeil, une perte de la libido, un sentiment culpabilisant d’incapacité à répondre totalement aux besoins de l’enfant, de l’irritabilité ou de l’agressivité s’adressant aux proches.
  • Dépression majeure du post-partum qui peut mettre en jeu la vie de la mère et de l’enfant et altérer la relation mère-enfant d’une façon assez importante. Cette forme de dépression associe les signes classiques de la dépression : des sentiments d’incapacité, une culpabilité, des auto-accusations en relation avec de mauvais soins apportés à l’enfant, une anxiété souvent importante et parfois des idées suicidaires. S’en suit un appauvrissement des contacts dans les soins, une diminution dans les échanges et une disparition des moments ludiques.

Durée de la dépression post-partum

Au-delà des 3 semaines après l’accouchement, on ne parle plus de baby blues mais plutôt de dépression post-partum. Tout comme une dépression en général, on ne sait jamais dire exactement quand est-ce qu’elle s’arrêtera.

Traitement de la dépression post-partum

En plus de vous sentir mal, la dépression post-partum impacte votre entourage, particulièrement votre conjoint(e), mais aussi votre bébé. Les sentiments ressentis peuvent créer de la distance entre vous et rendre difficile la mise en place du lien affectif et rassurant entre la maman et son enfant.
Afin d’éviter ces conséquences, différents traitements sont possibles et peuvent être combinés pour venir à bout de cette maladie.

  • Le suivi médical : tout comme le baby blues, il faut en parler, extérioriser son ressenti. En plus d’en parler à votre entourage, il est recommandé de consulter votre médecin généraliste, voire un psychologue ou un psychiatre.
  • Les antidépresseurs : parlez-en à votre médecin. Ceux-ci peuvent stabiliser votre humeur.
  • L’hygiène de vie : améliorez votre santé mentale en prenant soin de vous et de votre corps. Lors d’une dépression postnatale, veillez à vous reposer, à manger sain et équilibré, à éviter le stress.

Sources:

  • Plateforme de Concertation en Santé Mental de la Province de Luxembourg
  • Gyn & Co
  • Passeport Santé
  • naître et grandir

Calculez le montant de votre Groeipakket en quelques étapes. Commencez par 1 enfant. Vous pourrez ajouter d'autres enfants par la suite.

Le Groeipakket est calculé sur la base de la date de naissance de votre enfant et de l'adresse à laquelle il habite.

Phase de vie
sujets

Poser une question en ligne

Remplissez notre formulaire et nous reviendrons vers vous au plus vite !