J'habite...

Découvrez les informations s’appliquant à votre famille

Epargner pour votre enfant ? Voici comment vous y prendre.

Epargner pour votre enfant ? Voici comment vous y prendre.

Alors que dans le passé, le père avait souvent une carrière et que la mère restait à la maison pour s'occuper des enfants, nous constatons aujourd'hui que dans la plupart des familles, les deux parents ont leur propre emploi. Les familles disposent donc parfois d'une petite réserve financière à la fin du mois et souhaitent l'utiliser pour subvenir aux besoins de leurs enfants, mais quelle est la meilleure façon de le faire ? Quelles sont les possibilités si vous voulez épargner pour vos enfants ? Parentia vous informe des différentes possibilités !

Quelles questions devez-vous vous poser en premier lieu ?

Afin de décider comment épargner pour vos enfants, il est important que vous vous posiez un certain nombre de questions tout en gardant à l'esprit l'objectif à atteindre. Les réponses à ces questions permettront de déterminer quel type d'épargne est le plus intéressant pour vous. En outre, l'épargne pour votre enfant peut se faire à tout âge. Il existe même des banques qui proposent des comptes pour bébés. Il s'agit de comptes que l’on peut ouvrir jusqu’à trois mois avant la naissance de son enfant. Au départ, vous ouvrez un tel compte à votre nom et, à la naissance de l'enfant, il est transféré au nom de votre nouveau-né.

Titulaire du compte : au nom de qui allez-vous ouvrir le compte d'épargne ?

Avant d’ouvrir un compte d’épargne, vous devez vous demander qui en sera le titulaire. Ouvrez-vous un compte à votre nom ou faites-vous effectivement cela au nom de l'enfant pour lequel vous allez épargner ? Presque toutes les banques proposent aujourd'hui les deux modes d'épargne. Renseignez-vous auprès de votre institution financière à ce sujet. Ce choix a un certain nombre de conséquences pratiques et parfois même fiscales.
Compte à votre nom
En soi, il s'agit simplement d'un compte d'épargne à votre nom pour vos enfants. L'avantage est que (dans le cas où vous avez plusieurs enfants) un seul compte d'épargne est suffisant sur lequel vous pouvez épargner un montant pour tous vos enfants. Vous épargnez à votre propre rythme et vous choisissez le montant que vous épargnez. Vous conservez également l'accès au montant épargné à tout moment. Si vous le souhaitez, vous pouvez ensuite donner ce montant en totalité (ou en partie) à votre ou vos enfants. Mais il y a un hic. Comme le compte est à votre nom, l'argent vous appartient toujours (jusqu'au moment du don). Lorsque les montants ont augmenté au fil des ans et que vous souhaitez donner cet argent à vos enfants, le fisc entre en jeu. Pour les dons dépassant un certain montant, le donateur doit payer des droits de donation. Il en va de même si vous décédez avant d'avoir pu transférer l'argent à votre enfant. Dans ce cas, votre enfant devra payer des droits de succession.
Compte d'épargne au nom de l'enfant

Cela présente un certain nombre d'avantages :

  • L'un des avantages d'un compte d'épargne au nom de l'enfant est qu'il n'est pas soumis à des droits de donation ou de succession. Chaque dépôt d’argent appartient à l'enfant dès qu’il arrive sur le compte d’épargne.
  • Un deuxième avantage est que tout fonctionne automatiquement. Lorsque votre enfant atteint l'âge de 18 ans, l'argent est automatiquement mis à sa disposition.
  • Pour finir, ce compte est "en principe" protégé. Cela signifie que les parents (une fois l'argent épargné) ne sont en théorie pas autorisés à toucher le montant épargné, sauf si cet argent est utilisé pour subvenir aux besoins de l’enfant.

Mais il y a aussi un certain nombre d'inconvénients :

  • Par exemple, vous n'avez plus le contrôle du montant que vous avez épargné. Une fois le compte ouvert et qu’ un certain montant y a été transféré, vous n'y avez en théorie plus accès. En outre, il n'est plus possible de modifier la date à laquelle le montant est débloqué ou de changer de bénéficiaire. Cela peut poser problème lorsque la relation avec votre enfant n'est pas bonne ou lorsque vous, en tant que parent, estimez que votre enfant n'est pas assez mature pour gérer le montant épargné.
  • En théorie, vous n’avez plus accès à l'argent épargné en tant que parent. Dans la pratique, il en va autrement. Vous pouvez toujours retirer cet argent si vous l'utilisez dans l'intérêt de l'enfant. En cas de doute, la banque peut s'opposer au retrait de l'argent, mais dans la pratique, cela ne se produit pas toujours. Comme les deux parents peuvent retirer de l'argent d'un tel compte d'épargne, cela peut poser problème lorsque la relation entre les deux parents se détériore. Dès que la banque doute de l'accord de l'autre parent, elle peut exiger l’accord deux parents lorsque de l'argent est retiré du compte d'épargne de l'enfant.
Compte d'épargne avec clause tiers

Il s'agit d'un compte que vous ouvrez vous-même (à votre nom) pour un bénéficiaire. Avec ce compte, vous décidez du moment où l'argent est débloqué (entre 18 et 25 ans) et vous décidez également qui peut avoir accès au montant une fois celui-ci débloqué et sous quelles conditions. Vous pouvez modifier tous les aspects du compte jusqu'à sa date d'échéance. Si vous liez le compte à des conditions, il est préférable de les faire enregistrer par un notaire. Cette forme d'épargne présente également un certain nombre d'avantages et d'inconvénients.

Avantages :

  • Contrôle : vous pouvez modifier à tout moment la date de la libération, les conditions (comme l'obtention d'un diplôme) ou le bénéficiaire. En outre, vous pouvez toujours disposer du montant épargné en tant que parent, grand-parent ou à tout autre titre.
  • Blocage en cas de décès prématuré : Lorsqu'un épargnant décède prématurément, le montant épargné est bloqué. A l'échéance, le bénéficiaire reçoit le capital épargné en plus des intérêts.

Inconvénients : 

  • Droits de donation : en cas de décès anticipé ou de décès dans les 3 ans suivant la date d'échéance, le bénéficiaire devra payer des droits de donation. Cela représente 3% pour une relation entre (grands-)parents et (petits-)enfants et 7% pour le reste.
  • Pas dans toutes les banques : seul un nombre limité de banques proposent cette forme d'épargne. Il est donc probable que vous deviez demander conseil à une banque différente de la vôtre.
Si vous souhaitez épargner pour plusieurs de vos bambins et choisissez l’option du compte au nom de l’enfant, vous êtes alors obligé d'ouvrir un compte d'épargne séparé pour chacun de vos enfants. Si vous ouvrez un compte à votre nom, un seul compte d'épargne suffira, sur lequel vous épargnerez alors un montant pour tous les enfants ensemble. Avec ce compte, vous conservez à tout moment l'accès au montant épargné. Le montant que vous épargnez sur ce compte peut ensuite être donné en totalité ou par tranches (si vous le souhaitez). Attention, si ces montants devaient devenir importants, vous devrez tenir compte d'un certain nombre de règles fiscales et de droits de donation. Dans ce cas, mieux vaut consulter un notaire pour éviter des frais imprévus. Examinez les avantages et les inconvénients et décidez, sur base de ces informations, à quel nom vous voulez ouvrir le compte.

Sur quelle période voulez-vous épargner ?

Le deuxième point à prendre en considération est la période durant laquelle vous voulez épargner pour votre enfant. Là encore, plusieurs possibilités s'offrent à vous.

  • La première option consiste à ne pas fixer de limite de temps du tout. Vous épargnez sans limites, aussi longtemps que vous le voulez, quand vous le voulez. Vous ouvrez le compte et le refermez (ou pas du tout) dès que vous en ressentez le besoin. Le compte d'épargne classique est le plus approprié pour cela. Bien que ce compte d'épargne ait un taux d'intérêt très faible, il reste l'une des solutions les plus populaires auprès des parents qui désirent épargner pour leur(s) enfant(s).
  • Une deuxième option consiste à épargner pendant une période prédéterminée. On détermine à l'avance la durée de l'épargne, sa fréquence et le montant que l'on va transférer régulièrement. L'une des options est le « compte à terme ». Il s'agit d'un compte sur lequel vous versez une fois un certain montant. Ce montant est ensuite « fixé » pour une période déterminée que vous choisissez vous-même. Vous bénéficiez d'un taux d'intérêt fixe sur ce montant. L'avantage de ce compte est que les intérêts que vous recevez au début sont également fixes et continuent d'être payés, quelle que soit la baisse ou la hausse des taux d'intérêt dans la société. L'inconvénient est que le montant est effectivement « fixe » et que le capital épargné n'est libéré qu'à la fin de la durée choisie. Dans ce cas, cependant, vous pouvez vous faire verser périodiquement les intérêts de votre épargne.  ​​​​​​​
  • Enfin, vous pouvez également choisir d'épargner jusqu'à ce que votre enfant atteigne un certain âge. Vous convenez alors à l'avance que vous épargnerez un montant déterminé jusqu'à ce que votre enfant atteigne l’âge choisi. À partir du moment où votre enfant atteint effectivement cet âge, il aura accès à (une partie de) la somme épargnée.

Et le dépôt dans tout ça ?

Le point suivant que vous devez prendre en considération est le dépôt. Quel est le montant que vous souhaitez épargner ou investir ? Voulez-vous mettre de côté un montant fixe chaque mois ? Voulez-vous épargner ce que vous pouvez à votre propre rythme, quand vous le pouvez, ou souhaitez-vous investir un montant unique qui générera un rendement plus élevé au fil des ans ?  Cela détermine également la forme d'épargne que vous devez choisir. Si vous aimez épargner à votre propre rythme, un compte d'épargne traditionnel est peut-être le meilleur choix pour vous. Des recherches ont démontré qu'une famille qui décide d'épargner via le compte d'épargne traditionnel économise en moyenne 500 euros par an et par enfant. Toutefois, si vous souhaitez obtenir un rendement un peu plus élevé, vous pouvez choisir de consacrer un montant fixe à des obligations ou à des actions au nom de votre enfant. Les banques proposent de nombreuses formules selon lesquelles vous effectuez un dépôt unique ou épargnez un montant fixe obligatoire chaque mois. Ces formules permettent souvent d'obtenir un rendement plus élevé, mais ce rendement plus élevé n'est généralement pas sans risque. Lorsque vous souscrivez une formule particulière, veillez à lire toutes les petites clauses du contrat et décidez vous-même si le rendement possible l'emporte sur les risques.

Quand votre enfant peut-il disposer de l'argent ?

Ici aussi, il existe différentes formules qui détermineront la forme d'épargne que vous pouvez contracter pour votre enfant :

  • Vous voulez que votre enfant puisse disposer d'une partie de son épargne lorsque vous lui en donnez l'autorisation ou lorsque vous pensez que le moment est venu. La décision est prise sur le moment même.
  • Vous préférez que l'argent mis de côté pour votre enfant soit débloqué lorsque celui-ci atteint un âge que vous aurez spécifié, par exemple lorsqu'il atteint la majorité.
  • L'épargne choisie est prénuptiale et l'argent épargné est débloqué lorsque votre enfant adulte se marie.

N'oubliez pas la tirelire

Il existe différentes façons d'épargner pour votre enfant. Les éléments qui sont importants pour vous détermineront le plan d'épargne qui vous convient le mieux. Pesez donc le pour et le contre et décidez ensuite de la manière dont vous souhaitez mettre de côté un montant pour votre enfant. En attendant, n'oubliez pas la traditionnelle tirelire. Apprenez à votre enfant à mettre l'argent qu'il reçoit dans une tirelire afin qu'il puisse économiser pour des jouets amusants. Le moyen idéal pour apprendre à votre enfant comment gérer ses sous dès son plus jeune âge.

Vous avez aimé cet article ? Vous êtes curieux de connaître d'autres sujets administratifs ? Jetez un coup d'œil à notre blog Parentia.


Calculez le montant de votre Groeipakket en quelques étapes. Commencez par 1 enfant, vous pourrez ajouter d'autres enfants par la suite.

Le Groeipakket est calculé sur la base de la date de naissance de votre enfant et de l'adresse à laquelle il habite.

Phase de vie
sujets

Poser une question en ligne

Remplissez notre formulaire et nous reviendrons vers vous au plus vite !