J'habite...

Découvrez les informations s’appliquant à votre famille

Dites adieu aux douleurs de grossesse avec ces exercices

La grossesse n’est pas toujours aussi joyeuse qu’on l’imagine. À dire vrai, il n’est pas rare d’entendre des femmes enceintes se plaindre de nombreuses douleurs. Ces inconforts apparaissent et disparaissent généralement lors du premier trimestre, mais il arrive qu’elles persistent chez certaines futures mamans. Des nausées matinales au relâchement pelvien en passant par la constipation : le corps des femmes enceintes doit supporter plusieurs désagréments ! Heureusement, elles trouveront dans l’exercice physique le remède à bon nombre de ces incommodités. Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander conseil à votre gynécologue et écoutez votre corps.

Pourquoi bouger ?

Si vous êtes une sportive confirmée et que vous tombez enceinte, vous pouvez sans problème continuer votre activité physique de prédilection. Si le sport n’a jamais vraiment été votre tasse de thé, votre grossesse n’est pas vraiment le meilleur moment pour commencer à vous entraîner pour un marathon. Rien ne vous empêche cependant, en tant que personne non sportive, de faire quelques exercices (à votre rythme) afin de calmer les douleurs liées à la grossesse. Une bonne condition physique offre même quelques avantages : votre accouchement se déroulera plus rapidement et vous pourrez plus facilement récupérer de cette épreuve. En outre, une activité sportive vous aide à garder le contrôle sur les kilos gagnés pendant la grossesse et les endorphines libérées pendant le sport ont un effet positif sur votre humeur. Attention : rien n’indique cependant que vous ne serez plus sujette aux sautes d’humeur…

Constipée ? Allez vous promener ou nager

La constipation est l’un des problèmes les plus récurrents chez la femme enceinte. La solution ? Vous pouvez commencer par boire plus d’eau et adopter un régime équilibré riche en fibres, mais sachez que l’exercice physique peut également vous aider à soulager ou prévenir cette gêne. Sortir vous promener ou piquer une tête à la piscine devrait suffire pour que vos intestins fonctionnent à nouveau normalement. Comme vous ressentez moins votre poids dans l’eau, n’hésitez pas non plus à aller nager si vous vous plaignez de jambes lourdes ou de douleurs au dos.

Mettez-vous au yoga !

En pratiquant du yoga pendant votre grossesse, vous trouverez d’une part la sérénité, mais d’autre part, vous apprendrez aussi à faire confiance à votre corps et à respirer correctement. Ainsi, vous serez mieux préparée à l’accouchement ! Par ailleurs, le yoga vous peut vous aider à vaincre vos insomnies et vos douleurs au dos. Pour ce faire, il n’est pas nécessaire de vous rendre à un cours de yoga ; réalisez simplement ces quelques exercices chez vous.

  1. La position du chat et de la vache : Mettez-vous à quatre pattes sur vos mains et vos genoux, puis prenez une profonde inspiration avec votre ventre. Ensuite, expirez et inspirez par le nez. Lorsque vous inspirez, cambrez votre bassin de sorte à former un dos creux (la position de la vache). Ensuite, expirez en arrondissant votre dos (la position du chat). Répétez l’exercice à votre aise en gardant votre tête bien relâchée en position du chat.
  2. Les hanches dansantes :Écartez vos pieds de la largeur de vos épaules et faites des mouvements circulaires avec vos hanches. Répétez l’exercice en changeant de temps à autre le sens de rotation.
  3. La papillon Asseyez-vous en tailleur et placez vos plantes de pied l’une contre l’autre. Gardez votre dos bien droit tout en faisant monter et descendre doucement vos genoux, telles les ailes d’un papillon. Évitez surtout de forcer sur vos genoux en les poussant vers le bas : vous risquez de vous faire mal.

Entre deux périodes d’inconfort, changez-vous les idées et pensez à demander votre prime de naissance (Wallonie ou Bruxelles) ou votre startbedrag (Flandre). Introduisez votre demande en ligne en quelques clics et recevez la prime sur votre compte à partir de deux mois avant la date présumée de votre accouchement !

Calculez le montant de votre Groeipakket en quelques étapes. Commencez par 1 enfant, vous pourrez ajouter d'autres enfants par la suite.

Le Groeipakket est calculé sur la base de la date de naissance de votre enfant et de l'adresse à laquelle il habite.

Phase de vie
sujets

Poser une question en ligne

Remplissez notre formulaire et nous reviendrons vers vous au plus vite !