Je suis indépendante : ai-je droit à un congé de maternité ?

En tant qu’indépendante, vous avez un agenda très chargé. Mais en tant que maman, vous serez bientôt encore plus débordée ! Heureusement, vous avez droit à un congé de maternité au même titre qu’une salariée, bien que les modalités ne soient pas tout à fait les mêmes. Approfondissons ! 

Je suis indépendante : ai-je droit à un congé de maternité ?

Congé de maternité pour mamans indépendantes 

Les mamans salariées ou en recherche d’emploi ont droit à quinze semaines de congé de maternité. Si vous êtes indépendante ou conjointe aidante, vous pouvez prendre un congé de maternité de trois à douze semaines. 

Trois semaines obligatoires 

À l’instar des mamans salariées, vous n’êtes pas obligée de prendre la totalité de votre congé de maternité. En revanche, vous devez prendre un nombre minimum de semaines de congé. Ainsi, le repos de maternité obligatoire est fixé à trois semaines, soit une semaine avant la naissance et deux semaines après l’accouchement. Quant aux autres jours, vous êtes libre de les prendre au plus tôt à partir de la troisième semaine avant l’accouchement et jusqu’à 38 semaines après la naissance. 

Vous attendez plusieurs bébés ? Sachez qu’en cas de grossesse multiple, les règles du repos de maternité sont différentes pour les indépendantes. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’ONE (Office de la naissance et de l’enfance). 

Quelle est la durée de mon congé de maternité si j’accouche trop tôt ? 

Vous accouchez avant la date prévue ? Dans ce cas, le congé de maternité débutera le jour de la naissance de votre bébé. Mais attention : si, au moment de l’accouchement, vous n’avez pas encore pris toute la semaine de congé prénatal obligatoire, vous n’aurez malheureusement plus droit aux jours restants. Ces jours seront alors irrémédiablement perdus. 

Et si j’accouche après la date prévue ? 

Si votre bébé naît après la date prévue, et si vous n’avez pas encore pris six semaines de repos avant l’accouchement, la règle ne change pas. Vous avez déjà pris les six semaines ? Ne vous inquiétez pas, votre congé de maternité prénatal sera simplement prolongé jusqu’à la date de l’accouchement. Ce régime spécial n’a aucune influence sur la durée de votre congé de maternité après la naissance. 

Comment demander mon congé de maternité en tant qu’indépendante ? 

Pour demander votre congé de maternité, il suffit de vous adresser à votre mutuelle. Téléchargez le formulaire de demande en ligne ou retirez-le au guichet. Sur ce formulaire, vous devrez remplir le nombre de semaines que vous souhaitez prendre, ainsi que la ou les périodes concernées. Vous hésitez encore ? Rassurez-vous : une fois votre demande introduite, vous pourrez toujours modifier la période et le nombre de jours indiqués. N’oubliez pas de joindre à votre formulaire un certificat médical qui mentionne la date présumée de l’accouchement et signale une éventuelle grossesse multiple. 

Enfin, après l’accouchement, vous devrez fournir à votre mutuelle un extrait d’acte de naissance ou un certificat médical confirmant la naissance de votre bébé.