J'habite...

Découvrez les informations s’appliquant à votre famille

Confier votre enfant à des professionnels… qui sont-ils ?

Si vous reprenez le travail après votre congé de maternité, vous devrez trouver un système de garde pour vos enfants. Kidly, notre moteur de recherche de crèches, peut vous y aider!
Vous avez des questions quant à la prise en charge de votre enfant ? Cet article vous mettra sur la bonne voie! Mais là aussi, Kidly sera une source d'information. N’hésitez plus, jetez un coup d’œil !

Trouver le bon établissement ou le système de garde

Dès que vous êtes enceinte et si vous désirez confier votre enfant dans un milieu d’accueil, pensez à l’inscription. Officiellement, les demandes d’inscription sont acceptées à partir du 3ème mois de grossesse. Mais rien ne vous empêche de contacter les structures d’accueil pour connaître leurs conditions et leur règlement d’intérieur. Ce premier contact vous permettra de connaître leur disponibilité, car certaines crèches fonctionnent avec liste d’attente. N’hésitez pas à demander une visite pour avoir une idée précise du lieu car il est important que vous vous y sentiez bien pour y déposer votre enfant le cœur léger.

Quels sont les différents types de garde d'enfants ?

A Bruxelles
  • Subventionné ou non subventionné
  • Certaines structures sont subventionnées par Kind en Gezin, c’est-à-dire que les parents paient ces structures en fonction de leurs revenus mensuels nets. Ces organisations suivent alors les barèmes légaux.
    Les autres milieux d’accueil fixent librement leur prix et celui-ci comprend des services différents selon leur règlement d’orde intérieur.

    Tous les milieux autorisés, agréés ou subventionnés délivrent aux parents des attestations permettant de déduire les frais de garde dans la déclaration d’impôts.

  • La collectivité ou le cadre familial
  • Ces structures proposent des services vraiment différents.

    D’un côté, la collectivité accueille votre enfant dans des locaux adaptés et votre enfant est pris en charge  par une équipe de professionnels.
    D’un autre côté, les accueillantes accueillent votre enfant dans un cadre familial et le plus souvent l’accueillante travaille seule à son domicile ou dans un autre lieu adapté. Un maximum de 8 enfants seront généralement présents.

    Que vous choisissiez la collectivité ou le cadre familial, ces professionnels disposent d’une formation initiale reconnue répondant au mieux aux besoins de votre enfant.

    Choisir une accueillante ou plutôt une crèche est un choix personnel !

  • Il existe d’autres alternatives de garde en dehors des horaires de bureau.
  • Les baby-sitters : Vous pouvez avoir recours au service d’une personne de manière ponctuelle ou non pour s’occuper de votre/vos enfant(s) durant votre absence. Si vous ne connaissez pas de baby-sitter dans votre entourage direct, il existe des réseaux bien développés où vous pourrez en trouver. Du point de vue légal, il ne faut pas déclarer une baby-sitter pour moins de 8 heures par semaine.

    Les nounous : Également appelées nourrices, sont des employées car celles-ci peuvent être amenées à effectuer des tâches domestiques en plus de la garde de vos enfants selon les conditions convenues entre elle et vous.. Si la durée de leurs services dépasse les 8 heures par semaine, un contrat est alors nécessaire entre les parties.

    Les jeunes filles au pair : Contrairement à la nounou, la jeune fille au pair vient d’un pays différent dans le cadre d’un échange culturel et ses tâches sont strictement liées à la garde d'enfant et au travail domestique en rapport avec les enfants. Elle est considérée comme un membre temporaire de la famille et reçoit de l'argent de poche de la part de sa famille d'accueil.

    Saviez-vous que, sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier d’un supplément de garde lorsque votre enfant est accueilli dans un établissement reconnu pas la Communauté Flamande ? Découvrez toutes les conditions sur notre site.

Existe-t-il également une intervention financière pour la garde d'enfants ?

Le Gouvernement de la Communauté française intervient dans le coût de l’accueil des enfants de 0 à 3 ans pour les familles à faibles revenus. Cette intervention est octroyée une fois par an et jusqu’à 2 années de suite pour un même enfant. Celle-ci fait bénéficier 2 types de familles !

  • Les familles qui ont un enfant de moins de 3 ans qui fréquente la collectivité ou le cadre familial, subventionné ou non, dont les revenus nets sont inférieurs à 3000 EUR.
  • Les familles qui ont plus d’un enfant fréquentant en même-temps un milieu d’accueil dont le revenu net est supérieur à 3000 EUR.

Vous pouvez introduire votre demande d’intervention à l’ONE.

Le Groeipakket prévoit également une participation aux frais : le supplément de garde. Si votre enfant est accueilli dans une crèche reconnue par la Communauté Flamande où le tarif n’est pas déterminé en fonction de vos revenus vous pouvez profiter d’une participation journalière. Découvrez vite les conditions ! 

En Wallonie
  • Subventionné ou non subventionné
  • Certaines structures sont subventionnées par Kind en Gezin, c’est-à-dire que les parents paient ces structures en fonction de leurs revenus mensuels nets. Ces organisations suivent alors les barèmes légaux.
    Les autres milieux d’accueil fixent librement leur prix et celui-ci comprend des services différents selon leur règlement d’orde intérieur.

    Astuce: Tous les milieux autorisés, agréés ou subventionnés délivrent aux parents des attestations permettant de déduire les frais de garde dans la déclaration d’impôts.

  • La collectivité ou le cadre familial
  • Ces structures proposent des services vraiment différents.

    D’un côté, la collectivité accueille votre enfant dans des locaux adaptés et votre enfant est pris en charge  par une équipe de professionnels.
    D’un autre côté, les accueillantes accueillent votre enfant dans un cadre familial et le plus souvent l’accueillante travaille seule à son domicile ou dans un autre lieu adapté. Un maximum de 8 enfants seront généralement présents.

    Que vous choisissiez la collectivité ou le cadre familial, ces professionnels disposent d’une formation initiale reconnue répondant au mieux aux besoins de votre enfant.

    Choisir une accueillante ou plutôt une crèche est un choix personnel !

  • Il existe d’autres alternatives de garde en dehors des horaires de bureau.
  • Les baby-sitters : Vous pouvez avoir recours au service d’une personne de manière ponctuelle ou non pour s’occuper de votre/vos enfant(s) durant votre absence. Si vous ne connaissez pas de baby-sitter dans votre entourage direct, il existe des réseaux bien développés où vous pourrez en trouver. Du point de vue légal, il ne faut pas déclarer une baby-sitter pour moins de 8 heures par semaine.

    Les nounous : Également appelées nourrices, sont des employées car celles-ci peuvent être amenées à effectuer des tâches domestiques en plus de la garde de vos enfants selon les conditions convenues entre elle et vous.. Si la durée de leurs services dépasse les 8 heures par semaine, un contrat est alors nécessaire entre les parties.

    Les jeunes filles au pair : Contrairement à la nounou, la jeune fille au pair vient d’un pays différent dans le cadre d’un échange culturel et ses tâches sont strictement liées à la garde d'enfant et au travail domestique en rapport avec les enfants. Elle est considérée comme un membre temporaire de la famille et reçoit de l'argent de poche de la part de sa famille d'accueil.

Existe-t-il également une intervention financière pour la garde d'enfants ?

Le Gouvernement de la Communauté française intervient dans le coût de l’accueil des enfants de 0 à 3 ans pour les familles à faibles revenus. Cette intervention est octroyée une fois par an et jusqu’à 2 années de suite pour un même enfant. Celle-ci fait bénéficier 2 types de familles !

  • Les familles qui ont un enfant de moins de 3 ans qui fréquente la collectivité ou le cadre familial, subventionné ou non, dont les revenus nets sont inférieurs à 3000 EUR.​​​​​​​
  • Les familles qui ont plus d’un enfant fréquentant en même-temps un milieu d’accueil dont le revenu net est supérieur à 3000 EUR.

Vous pouvez introduire votre demande d’intervention à l’ONE.

Vous confiez votre enfant à une crèche agréé par la Communauté flamande où le tarif n’est pas déterminé en fonction de vos revenus ? N'hésitez pas à vous renseigner au sujet du supplément de garde

En Flandre
  • Subventionné ou non subventionné
  • Certaines structures sont subventionnées par Kind en Gezin, c’est-à-dire que les parents paient ces structures en fonction de leurs revenus mensuels nets. Ces organisations suivent alors les barèmes légaux.
    Les autres milieux d’accueil fixent librement leur prix et celui-ci comprend des services différents selon leur règlement d’ordre intérieur.


    Astuce: Tous les milieux autorisés, agréés ou subventionnés délivrent aux parents des attestations permettant de déduire les frais de garde dans la déclaration d’impôts.

  • La collectivité ou le cadre familial
  • Ces structures proposent des services vraiment différents.

    D’un côté, la collectivité accueille votre enfant dans des locaux adaptés et votre enfant est pris en charge  par une équipe de professionnels.
    D’un autre côté, les accueillantes accueillent votre enfant dans un cadre familial et le plus souvent l’accueillante travaille seule à son domicile ou dans un autre lieu adapté. Un maximum de 8 enfants seront généralement présents.

    Que vous choisissiez la collectivité ou le cadre familial, ces professionnels disposent d’une formation initiale reconnue répondant au mieux aux besoins de votre enfant.

    Choisir une accueillante ou plutôt une crèche est un choix personnel !

  • D'autres alternatives
  • Les baby-sitters : Vous pouvez avoir recours au service d’une personne de manière ponctuelle ou non pour s’occuper de votre/vos enfant(s) durant votre absence. Si vous ne connaissez pas de baby-sitter dans votre entourage direct, il existe des réseaux bien développés où vous pourrez en trouver. Du point de vue légal, il ne faut pas déclarer une baby-sitter pour moins de 8 heures par semaine.

Existe-t-il également une intervention financière pour la garde d'enfants ?

Lorsque votre enfant est accueilli dans une crèche agréé par la Communauté flamande où le tarif n’est pas déterminé en fonction de vos revenus, vous pouvez bénéficier d’un supplément de gardeDécouvrez toutes les conditions de cette participation journalière sur notre site. 

Comment trouver une place près de chez vous ?

Grâce à Kidly, le nouvel outil en ligne, votre recherche devient un jeu d'enfant! Encodez un code postal ou une adresse et Kidly se charge du reste. N'oubliez pas d'utiliser les filtres afin d'affiner votre recherche.
Sur www.kidly.be vous pourrez également vous informer et profiter d'astuces pratiques.
Kind & Gezin, ainsi que votre administration communale pourront également vous fournir une liste des milieux d'accueil de votre region.

Et lorsque mon enfant est malade ?

Les mutualités proposent un service de garde d’enfants maladesdans leur couverture de base. Lorsque vous êtes en possession d’une attestation du médecin mettant au repos votre enfant, vous pouvez faire appel à ce service pour le lendemain. Le nombre de jours de garde est limité par année et les prix sont différents d’un organisme à l’autre. Renseignez-vous auprès de votre mutuelle.
N'hésitez pas à consulter notre blog Parentia et laissez-vous inspirer !

Sources:

  • Belgium.be
  • Kind en Gezin

Calculez le montant de votre Groeipakket en quelques étapes. Commencez par 1 enfant, vous pourrez ajouter d'autres enfants par la suite.

Le Groeipakket est calculé sur la base de la date de naissance de votre enfant et de l'adresse à laquelle il habite.

Phase de vie
sujets

Poser une question en ligne

Remplissez notre formulaire et nous reviendrons vers vous au plus vite !