plaatsing instelling

Placement en institut

groep van kinderen

Qui perçoit les allocations familiales?

Placement avant 2019 : Comment sont calculées les allocations familiales pour un enfant placé ?

Votre enfant a été placé avant le 1er janvier 2019 ? La méthode de calcul reste la même qu’au 31 décembre 2018.

Il y a 2 possibilités :

Enfant unique dans le ménage : l’allocation mensuelle des allocations familiales (montant de base, supplément d’âge et éventuellement d’autres suppléments) est divisée :

  • Les 2/3 du montant sont directement versés à l’institut, ou à l’autorité de placement, pour supporter les frais relatifs au placement de l’enfant.
  • Le 1/3 restant est versé à la personne qui percevait ses allocations familiales avant le placement (à la condition qu’elle continue à s’occuper de l’enfant). Le juge peut également décider que le versement se fasse sur un livret d’épargne bloqué jusqu’à la majorité de l’enfant.

Nouveauté à partir du 1er janvier 2019 : si le 1/3 est versé sur un livret bloqué jusqu’à la majorité de l’enfant, celui-ci peut avoir automatiquement droit au supplément social jusqu’à 18 ans à partir du mois qui suit un nouvel événement (= modification des modalités de paiement).

Vous avez d’autres enfants dans le ménage : l’allocation mensuelle est calculée comme suit :

Tous les montants octroyés à chaque enfant (montant de base et supplément social) sont additionnés. La somme est divisée par ce même nombre d’enfants.
Ensuite, sont ajoutés le supplément d’âge et éventuellement le supplément pour enfant atteint d’une affection (si cet enfant est reconnu par le SPF). Le résultat obtenu est divisé :

  • Les 2/3 sont versés à l’institut ou à l’autorité de placement.
  • Le 1/3 restant est versé à la personne qui percevait ses allocations familiales avant le placement (à la condition que cette personne continue à s’occuper de l’enfant). Le juge peut également décider que le versement se fasse sur un livret d’épargne bloqué jusqu’à la majorité de l’enfant.

Nouveauté à partir du 1er janvier 2019 : si le 1/3 est versé sur un livret bloqué jusqu’à la majorité de l’enfant, celui-ci peut avoir automatiquement droit au supplément social jusqu’à 18 ans à partir du mois qui suit un nouvel événement (= modification des modalités de paiement).

Placement après 2019 : Comment sont calculées les allocations familiales pour un enfant placé ?

L’enfant placé est né avant le 1er janvier 2020 ?

Le 1/3 de ses allocations familiales doit être payé à une personne physique.
Rien ne change, le calcul est effectué comme pour l’enfant placé avant 2019 (en répartition proportionnelle).


Le 1/3 de ses allocations familiales doit être versé sur un livret.
Dans ce cas, l’enfant placé est considéré comme son propre allocataire.
Le montant de base d’un premier enfant
, le supplément social accordé d’office, éventuellement le supplément d’âge et le supplément pour enfant atteint d’une affection (si cet enfant est reconnu par le SPF) sont additionnés et répartis comme suit : les 2/3 sont versés à l’institut ou à l’autorité de placement et le 1/3 restant sur un livret d’épargne bloqué jusqu’à la majorité de l’enfant.
​​​​​​​Les autres enfants du ménage reçoivent leurs montants (montant de base, supplément d’âge et éventuellement d’autres suppléments) et ne peuvent pas être répartis proportionnellement en tenant compte de l’enfant placé.

L' enfant placé est né à partir du 1er janvier 2020 ? 

Le montant des allocaitons familiales est celui de la nouvelle législation divisé en 2/3 et 1/3. Votre ménage est composé d’autres enfants ? Ceux-ci conservent les montants de l’ancienne législation s'ils sont nés avant le 1er janvier 2020 ou de la nouvelle législation s'ils sont nés à partir du 1er janvier 2020.

Si le 1/3 restant est versé sur un compte bloqué jusqu’à la majorité de l’enfant, le montant total des allocations familiales comportera automatiquement un supplément social de 60,73€ jusqu’à ses 18 ans. Ce montant peut être augmenté de 11,04€ si l’un de ses parents (ou partenaire) est en incapacité de plus de six mois ou de 71,77€ si l'un des parents (ou partenaire) est reconnu handicapé et que l'un de ses suppléments étaient accordés avant le placement.