La « gender reveal »: de quoi s’agit-il ?

Vous en avez déjà certainement vu : ces vidéos toutes mignonnes ou photos émouvantes où on voit par exemple une personne couper un gâteau avant de tirer une part de couleur rose ou bleu. À l’heure actuelle, les réseaux sociaux sont envahis par cette nouvelle tendance, du nom de « gender reveal », à savoir une fête au cours de laquelle les parents apprennent le sexe de leur futur bébé. Comme une fois n’est pas coutume, ce phénomène nous vient tout droit des États-Unis ! Et vous, qu’en pensez-vous ? Chouette comme idée, non ?

La « gender reveal » : en quoi consiste cette tendance ?

En quoi consiste une gender reveal

À une gender reveal, vous pouvez bien évidemment inviter qui vous voulez. Pour comparer à une autre fête plus connue, c’est comme une baby shower, sauf qu’en plus, les parents découvrent quel sera le sexe de leur enfant, ou de leurs enfants ! Bref, c’est ce moment qui est le point culminant de la fête. D’ailleurs, il n’y a pas qu’une seule technique pour révéler s’il s’agit d’une fille ou d’un garçon. Ballon à éclater duquel jaillit des confettis roses ou bleus, fumigènes à allumer dont la fumée est rose ou bleue ou encore biscuits chinois qui contiennent l’information tant attendue : vous l’aurez compris, les possibilités sont infinies !

Quand organiser votre gender reveal ?

Dans la plupart des cas, le sexe d’un bébé est connu à partir de la quatorzième semaine, stade auquel le gynécologue peut le distinguer à l’échographie. Une fois que la future maman a effectué le NIPT, vous pouvez commencer à planifier votre petite fête. Généralement, les mamans opteront pour une date au cours du second semestre, lorsque (nous l’espérons) la plupart des nausées liées la grossesse auront disparu. Si c’est le cas, place à la fête : c’est open-bar jus de fruits.😉

La gender reveal : la surprise que les parents se font

Vous avez envie de vous faire la surprise et de découvrir le sexe de votre futur petit bout de chou lors d’une gender reveal ? Dans ce cas, mettez un membre de la famille ou un(e) ami(e) dans la combine. Après l’échographie, le gynécologue transmet l’information à cette personne de confiance qui se charge alors de préparer la révélation de manière originale !

Quid de la gender reveal en période de coronavirus ?

Le COVID-19 nous oblige à réduire nos activités sociales, mais cela ne signifie pas qu’il vous est impossible d’organiser une gender reveal des plus agréables. Les solutions qui s’offrent à vous ? L’organiser de manière virtuelle ou vous en tenir aux limites de personnes imposées par la réglementation. Il est également possible de rendre visite à vos proches et de faire exploser une bombe à confettis bleus ou roses sur le pas de leur porte, voire devant leur fenêtre (sans oublier de ramasser ensuite vos déchets, cela va de soi !). Autre possibilité : accrocher en cachette des ballons bleus ou roses devant le domicile de votre famille ou de vos amis, qui découvriront donc avec surprise le sexe de votre bébé. Aussi longtemps que vous agissez dans le respect des distances de sécurité, le virus ne risque pas de venir gâcher votre grossesse !

Vous êtes en pleine organisation de votre gender reveal ? Il est alors grand temps de demander votre prime de naissance ! Vous pouvez en effet recevoir ce montant dès le deuxième mois qui précède la date présumée de l’accouchement. Ainsi, votre enfant bénéficie déjà d’un petit coup de pouce avant même qu’il, ou elle, ne soit arrivé(e) ! 😉