Comment préparer son animal de compagnie à l’arrivée d’un enfant ?

Beaucoup d’entre nous rêvent d’une belle famille. Une maison, des enfants,… et pourquoi pas des animaux de compagnie. Bien souvent les animaux sont présents avant les enfants. Là ou par le passé les animaux avaient une fonction (les chiens, fidèles gardiens de notre maison; les chats, excellents chasseurs,…), à l’heure actuelle les animaux domestiques sont des membres de la famille à part entière.

animal de compagnie et bébé

Bien souvent, tant qu’il n’y a pas d’enfants dans le ménage, les animaux sont traités comme nos bébés. Mais que faire en cas de grossesse ? Comment préparer votre animal de compagnie à l’arrivée de ce petit être qui fera chavirer votre cœur ? Ci-dessous nous vous donnons quelques pistes, afin que ce grand changement se passe pour le mieux pour tous les membres de votre famille.

Que puis-je faire avant l’arrivée du bébé ?

  • Examiner le comportement de votre animal de compagnie avant l’arrivée de votre enfant. Si durant la grossesse vous avez un doute quant au danger que pourrait représenter le comportement de votre animal pour votre nouveau-né, il est conseillé de changer ce comportement immédiatement. Un thérapeute du comportement animalier peut vous y aider.
  • Prévoyez un rendez-vous chez le vétérinaire. Un check-up complet de votre fidèle compagnon permettra de vérifier qu’il n’est pas porteur d’une maladie et qu’il est en ordre de vaccination. Un réel bénéfice pour votre enfant et pour votre ami à quatre pattes.
  • Si de nouvelles règles doivent être mise en place lors de la venue de votre enfant, ne trainez pas à les appliquer. Dès que vous savez que vous êtes enceinte, il est important de déterminer ce que votre animal de compagnie devra changer. Bien souvent les animaux de compagnie peuvent s’installer avec nous dans le canapé, mais en présence d’un nouveau-né ce n’est pas forcément une bonne idée. A l’aide d’une poupée vous pouvez habituer votre chat ou votre chien à ne pas sauter dans le canapé lorsque le bébé est présent. Par contre vous pouvez l’y autoriser si vous avez l’enfant dans les bras. Les chats adorent se blottir dans les endroits bien chauds. N’hésitez pas à placer le parc de votre bébé dans le séjour bien avant l’arrivée de votre nourrisson. Les chats ont peur des ballons gonflables, en mettant des ballons de le parc le chat apprendra à s’en éloigner.
  • Il est également conseillé de préparer la chambre de votre enfant bien à l’avance. Faites-en sorte que votre animal ne voit pas cet endroit douillet comme son endroit à lui. Par contre il est possible d’autoriser la présence de votre animal dans cette chambre sous votre surveillance. Il est même conseillé que l’animal de compagnie puisse s’habituer aux nouveaux objets. Eviter juste qu’il ne s’y installe. Lorsque le bébé sera là, vous pouvez impliquer votre compagnon dans les soins quotidien, mais refermez systématiquement la porte, afin que votre animal de compagnie apprenne que le terrain est interdit sans votre présence.
animaux de compagnie à la plage
  • Au fil du temps vous devrez diminuer l’attention accordée à votre animal domestique. Il est courant d’accorder plus d’attention à l’animal durant la grossesse, afin de compenser la période délicate à venir. Malheureusement c’est une erreur. Si vous octroyez plus de temps à votre animal durant la grossesse et qu’une fois la naissance, par manque de temps, ce n’est plus possible votre animal en souffrira et associera ce changement à l’arrivée de l’enfant. Des sentiments de jalousie envers l’enfant pourraient se développer.
    Mieux vaut diminuer petit à petit l’attention donnée à votre animal, de sorte à ce que l’arrivée de l’enfant soit à peine remarquée.
    Quoiqu’il en soit, il reste bien sur important d’accorder du temps à votre animal au quotidien. Impliquez-le dans les moments que vous passez avec votre nouveau-né.
  • Il est très facile d’habituer votre animal domestique aux nouvelles odeurs, aux nouveaux sons qui vont bientôt envahir la maison. Encrémez-vous de lotion bébé ou faites sentir un lange à votre chien. Ceci s’adaptera déjà. En ce qui concerne les nouveaux bruits, il est très facile d’y habituer votre animal domestique. Quoi de plus simple que de retrouver une bande sonore des pleurs d’un enfant sur Internet. Faites écouter ces sons à votre animal régulièrement et à des volumes différents. Il s’y habituera progressivement. Des pleurs peuvent être stressants pour des humains, alors imaginez-vous ce que peuvent ressentir les chiens qui ont l’ouïe encore plus fine que nous.
  • Votre chien ou chat n’a jamais côtoyé d’enfants ? Invitez vos amis qui ont déjà des enfants et laissez-les faire connaissance, sous surveillance bien évidemment.

Que faire si l’enfant est né ?

  • Entre la naissance et le retour à la maison avec votre bébé, votre partenaire peut déjà rapporter quelques affaires appartenant à votre bébé. Comme par exemple des vêtements portés, des doudous,… Déposez ces objets près de l’endroit de nourrissage ou de repos de sorte à ce que l’odeur soit associée à un moment plaisant.
  • Lorsque vous, maman, rentrez à la maison après votre séjour à l’hôpital, prenez le temps de saluer abondamment votre fidèle ami en, l’absence de votre bébé. Accordez-lui ce moment seul avec vous. Par la suite, laissez-les tranquillement faire connaissance. Approchez suffisamment votre bébé de votre animal (sous surveillance) de sorte à ce qu’il n’ait pas à sauter pour voir le nouveau membre de la famille.
petit enfant et chat
  • Apprenez à votre animal l’ordre de priorité. Votre animal se situe en dessous de votre enfant dans l’ordre des priorités. N’hésitez pas à prendre l’expression « en dessous » de façon littérale. Si votre enfant est dans le fauteuil, le chien restera à terre. Si malgré tout le chien s’installe dans le canapé, prenez votre bébé dans les bras de sorte à ce qu’il soit physiquement plus haut que le chien.
  • Si votre chien est curieux, offrez-lui la possibilité de découvrir et d’apprendre à connaitre ce petit être qui fait désormais partie de la famille. Ne le repoussez pas (méchamment), ceci peut engendrer de la jalousie.
  • Impliquez votre chien dans les soins de votre enfant. Si le lange de votre enfant a besoin d’être changé, emmener votre chien et donnez-lui un petit bonbon pendant qu’il vous regarde faire. Si votre chien reste sagement à vos côtés lorsque vous nourrissez votre bébé, félicitez-le en lui donnant quelque chose qu’il aime. Ce moment deviendra une activité agréable.
  • Prenez régulièrement le temps de faire des choses avec votre animal domestique sans votre enfant.
  • Pour terminer, ne laissez jamais votre animal seul avec votre enfant. Même si vous avez l’impression que tout se passe à merveille lorsque vous êtes là, vous ne savez pas quelle situation imprévue pourrait se produire en votre absence. Tant pour la sécurité de votre enfant, que la sécurité de votre animal, il vaut mieux ne jamais les laisser ensemble sans surveillance.

Est-il judicieux d’avoir des animaux lorsqu’on va avoir un enfant ?

La réponse est clairement oui. En partant du principe que votre animal de compagnie n’a pas de comportement déviant et qu’il a été préparé à la venue de l’enfant, un animal de compagnie offre de nombreux avantages pour le développement de l’enfant.

enfant et petit chat

De nombreuses études l’ont démontré, en voici quelques-uns :

  • Le fait d’avoir un animal développe l’empathie auprès de l’enfant. L’enfant apprend à comprendre ce que veut l’animal et se transpose en lui.
  • Un animal peut développer le sens des responsabilités chez un enfant. Impliquez votre enfant, tout en tenant compte de son âge et de ses capacités, dans les soins de l’animal. Aider lors du nourrissage peut se faire dès le plus jeune âge. Généralement un animal doit manger à des heures bien définies. Ceci stimule le sens des responsabilités mais également de la discipline. Tant la discipline que le sens des responsabilités serviront à l’avenir de votre enfant.
  • Un animal de compagnie est souvent synonyme de havre de paix. L’enfant peut confier tous ces tracas à son animal de compagnie. Ce dernier écoutera sans juger et son amour restera inconditionnel, peu importe ce que l’enfant lui aura confié. Ceci sera une source de réconfort et de sécurité pour l’enfant.
  • Avoir est un animal de compagnie est bénéfique pour la santé. Une enquête a démontré que les enfants ayant un animal de compagnie sont plus résistants aux maladies et aux allergènes. Caresser un animal permet de calmer un enfant et de diminuer le rythme cardiaque. En outre, le fait d’avoir un chien par exemple oblige les parents à sortir plus souvent que les familles qui n’ont pas de chien. Encore un bénéfice pour la santé.
slapende peuter en hond
  • Les capacités cognitives sont également influencées. Les enfants adorent raconter des histoires. En tant que parents nous n’avons pas toujours la possibilité d’écouter. Les animaux de compagnie forment un publique idéal pour l’enfant qui peut leur raconter ses aventures pendant des heures. Que demander de plus pour les capacités verbales ?
  • Une étude a démontré que les enfants tissent plus facilement des liens avec les autres enfants lorsque leur animal de compagnie les accompagne. Une fois plus grand, le fait d’avoir un animal favorise les interactions sociales avec les autres enfants.

En conclusion, il n’y a pas de quoi s’inquiéter lorsqu’un bébé arrive et qu’il y a déjà un ou plusieurs animaux domestiques dans la famille. Si vous préparez votre animal domestique à la venue de votre bébé et qu’à la naissance vous agissez de façon réfléchie, votre enfant aura sans doute un ami pour la vie et cet ami lui apportera que du positif.

Sources:

  • Wanimo.com
  • Toutoupourlechien.be
  • Naitreetgrandir.com
  • Flair.be
  • Woopets.fr