Prime scolaire annuelle

Supplément d'âge annuel

Un supplément annuel à l’occasion de la rentrée scolaire…. 

La rentrée scolaire pèse souvent lourd dans le budget familial. C’est pourquoi, un supplément annuel offre un soutien financier aux parents. En effet, votre caisse d’allocations familiales octroie, vers le 8 août, un supplément d’âge (anciennement connu sous le nom de prime de rentrée scolaire), en même temps que les allocations familiales mensuelles. 

Nouveauté : depuis juillet 2017, les montants des allocations familiales diffèrent légèrement selon la région où habite l’enfant.  

  • Pour quels enfants?

    Tous les enfants bénéficiaires âgés de maximum 24 ans dans le courant de l’année civile, bénéficient du supplément d’âge annuel. Pour bénéficier de cette prime annuelle, votre enfant doit également avoir droit aux allocations familiales pour le mois de juillet. 

    Le montant de la prime varie en fonction de l’âge de l’enfant et s'il peut prétendre ou non à l'un des suppléments sociaux suivants: supplément pour chômeur ou invalide de longue durée, pensionné, parent isolé, orphelin ou pour enfant atteint d'un handicap. Le montant varie également si votre enfant est domicilié en Flandre, en Wallonie ou à Bruxelles.  

  • Comment en faire la demande?

    Aucune demande n’est nécessaire: la caisse d’allocations familiales qui vous paie les allocations familiales du mois de juillet, octroiera automatiquement la prime de rentrée scolaire si les conditions sont remplies.

  • Qui reçoit le paiement?

    La personne qui perçoit les allocations familiales du mois du juillet, percevra le supplément d’âge annuel en même temps que les allocations familiales du mois de juillet. 

    Si votre enfant est placé en institut et que les allocations familiales sont octroyées proportionnellement (2/3 à l’institut et 1/3 au parent ou sur un livret), le supplément d’âge annuel sera également répartie de la même manière. 

  • A combien s’élève le supplément d’âge annuel ?

    Le montant est déterminé en fonction du domicile, de l'âge que l’enfant atteint dans le courant de l'année civile et s'il peut prétendre ou non à des allocations familiales majorées. 

    Les jeunes qui ont atteint 25 ans avant le 1er juillet, n’ont pas droit à la prime. En effet, en juillet ils ont déjà franchi la limite d’âge de 25 ans pour encore bénéficier des allocations familiales.

  • Quand recevez-vous le supplément d’âge annuel ?

    Le supplément d’âge annuel est payée vers le 8 août, en même temps que les allocations familiales mensuelles du mois de juillet.