Vous pensez accoucher chez vous ? Voici les règles à suivre !

Donner naissance à un enfant est une expérience aussi intense que personnelle. C’est pour cette raison que de nombreuses mamans souhaitent conserver ce moment d’intimité pour elles en procédant à un accouchement à la maison. Pour vous assurer que cette épreuve se déroule sans encombre et dans une ambiance parfaitement décontractée, nous vous conseillons de vous y préparer à temps. Grâce à notre checklist sur l’accouchement à domicile, vous saurez parfaitement ce dont vous aurez besoin chez vous. Cet article vous explique également en détail les règles à appliquer chez vous. 

Vous pensez accoucher chez vous ? Voici les règles à suivre !

Quels préparatifs pour votre accouchement à domicile ? 

Avec votre sage-femme, parcourez ensemble tous les scénarios possibles, même ceux où les choses ne se passeraient pas comme prévu. Dans la plupart des cas, vous ne pourrez accoucher chez vous qu’à la condition qu’un hôpital se trouve à proximité de votre habitation, toujours dans l’éventualité où les choses se compliqueraient. La sage-femme se présentera régulièrement chez vous les quelques semaines précédant l’accouchement afin de s’assurer que les préparatifs avancent correctement. Elle vous confiera également une liste de matériel que vous devrez avoir à portée de main le jour J : médicaments, gants de toilette, draps, etc. 

La salle d’accouchement : dans quelle pièce voulez-vous accoucher ? 

Lors d’un accouchement à domicile, un élément essentiel entre en ligne de compte : votre lit, qui devra impérativement se trouver à une hauteur minimale de quatre-vingts centimètres du sol. De cette manière, vous épargnerez à la sage-femme et à l’aide soignante d’éventuels douloureux maux de dos. Une solution à ce problème est d’acheter des réhausseurs de lit spéciaux qui vous permettront de régler votre lit à la hauteur recommandée. En outre, le choix de la pièce joue un rôle primordial. Voici quelques indices qui vous permettront de reconnaître la chambre idéale : 

  • Elle contient un lit à la bonne hauteur et un bon matelas. 

  • L’accès à la chambre ne peut se faire par un escalier raide ou en colimaçon. Pensez à votre confort. 

  • La pièce bénéficie d’une bonne luminosité et la température y est agréable. 

  • La pièce est propre. 

  • La pièce est suffisamment grande – il y a assez de place pour y installer une petite table. 

  • Un point d’eau courante se trouve à proximité. 

Conseil important : n’oubliez surtout pas de préparer la valise pour l’accouchement ! En cas d’urgence, vous ne devrez pas penser aux affaires à emporter pour prendre la direction de l’hôpital. 

Et après l’accouchement ? 

Une fois l’accouchement terminé, la sage-femme se tient à votre disposition et veille par exemple à nettoyer la pièce. Les jours qui suivent l’heureux événement, elle continuera à vous rendre visite quotidiennement pour s’assurer que votre bébé et vous vous portez comme un charme. Petit plus en Flandre et dans des services néerlandophones à Bruxelles, les jeunes mamans bénéficient aussi de soins de maternité. 

Pensez à votre prime de naissance ! 

Chaque enfant a droit à un petit coup de pouce financier, et ce, dès sa naissance. Demandez dès maintenant votre prime de naissance ; inutile d’attendre que votre bébé ait montré le bout de son nez. 

Sources:
www.partena-ziekenfonds.be
www.oudersenzo.be