Pauvreté chez les enfants : qui pour les aider ?

Saviez-vous que la Belgique enregistre le taux d’enfants vivant dans la pauvreté le plus élevé d’Europe ? En Flandre, 1 enfant sur 10 vit sous le seuil de pauvreté, mais ce chiffre est de 1 sur 4 en Wallonie et de 4 sur 10 à Bruxelles. En plus d’être en permanence confrontés au regard des autres et de recevoir moins de chances pour s’en sortir, ces enfants ont bien souvent une santé fragile en raison de la situation financière précaire de leurs parents. Les autorités publiques s’efforcent dès lors, en collaboration avec plusieurs organisations, à lutter contre cette précarité chez les enfants.

kind armoede
Groeipakket : le coup de pouce de l’État

Un des instruments majeurs pour réduire au maximum le risque de pauvreté dans les familles est sans nul doute les allocations familiales. Grâce à la refonte du système entré vigueur début 2019, ce soutien devrait être encore meilleur. Désormais, les montants des allocations sont différents entre la Flandre, la Wallonie et Bruxelles-Capitale. De manière générale, chaque enfant reçois 163,20 € d’allocations mensuelles et le startbedrag (une prime de naissance) unique de 1 100 €. Certaines familles répondent également à des conditions particulières et peuvent encore jouir d’un versement supplémentaire, un extra social pour les familles qui éprouvent des difficultés à couvrir leurs frais d’éducation. Le montant de ce supplément varie selon le nombre d’enfants à charge et les revenus de la famille.

Vous souhaitez obtenir davantage d’informations sur le Groeipakket ? Lisez tout ce que vous devez savoir ici.

Les associations luttant contre la pauvreté chez l’enfant

Il existe de nombreuses ONG, ASBL et initiatives qui visent à lutter contre la pauvreté chez l’enfant. Des initiatives privées mettent également sur pieds des événements afin de récolter de l’argent ou d’apporter leur aide directement aux enfants vivant dans la précarité. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de ces organisations :

  • UNICEF soutient une approche dynamique et structurelle de la pauvreté chez les enfants. Cette organisation s’entretient avec des enfants et des jeunes vivant sous le seuil de précarité afin de recueillir leurs témoignages.
  • Le Kinderarmoedefonds (Fonds de lutte contre la pauvreté infantile) reçoit le soutien de la Fondation Roi Baudoin et encourage les initiatives locales qui luttent contre la pauvreté chez les enfants. Pour ce faire, elle compte sur les dons des particuliers et des entreprises engagées.
  • Le Commissariat aux Droits de l’Enfant de la Communauté flamande tient un rôle de conseiller auprès du gouvernement pour les questions abordant la pauvreté chez les enfants. Cette institution a entre autres examiné la proposition du repas à un euro émise par le gouvernement flamand et a fourni ces recommandations afin d’améliorer cette initiative.
  • L’ASBL Arc-en-ciel a été fondée en 1954 et participe au bon épanouissement d’enfants et jeunes issus d’un milieu défavorisé. Sa mission est donner accès à tous à des jeux éducatifs, du matériel scolaire ou encore des vivres.