Votre enfant est en kot ? Peut-être a-t-il droit à une allocation d’études !

Ce n’est un secret pour personne : suivre des études coûte cher, très cher. Encore plus si votre enfant doit vivre en kot. Sachez toutefois que certains étudiants ont droit à certaines aides financières. Nous pensons notamment à une bourse d’études ou – lorsqu’un enfant n’a pas de rentrées d’argent  – à un revenu versé par le C.P.A.S. Découvrez ici les aides dont votre enfant peut bénéficier pour recevoir un petit coup de pouce.

allocation étude kot

Le Groeipakket

Si votre enfant s’inscrit à l’équivalent d’au moins 27 crédits de cours, il ou elle pourra généralement bénéficier du Groeipakket. Sachez également qu’en tant que parents, vous bénéficiez d’une réduction fiscale si votre enfant ne dépasse pas une certaine somme d’argent gagnée avec son job d'étudiant.

Allocations d’études en Flandre pour les étudiants en kot

Si votre enfant respecte certaines conditions d’octroi (au sujet de sa nationalité, situation familiale, revenus et choix de formation), la Communauté flamande peut lui verser une allocation d’études flamande. Par ailleurs, les étudiants en kot bénéficient d’une allocation plus élevée que ceux qui n’en ont pas. Pour ce faire, ils doivent remplir plusieurs autres conditions :

  • Votre enfant doit être inscrit pour une année académique entière et avoir signé un contrat de location qui s’étend sur une période minimale de huit mois. Veillez toutefois à ce que votre enfant ne se domicilie pas à l’adresse de son kot.
  • Votre fille ou fils doit être inscrit(e) pour un seul semestre de cours et avoir signé un contrat de location qui s’étend sur une période minimale de quatre mois. À l’instar du cas précédent, votre enfant ne doit pas s’y domicilier.
  • Votre enfant doit être marié, autonome ou isolé.
  • Votre enfant doit suivre une formation hors de la Belgique et s’être inscrit dans un établissement scolaire étranger. S’il est étudiant Erasmus, il doit également remplir l’une des conditions précitées en plus de la condition présente pour être considéré comme un étudiant en kot.

Étudiant de condition modeste

À certaines conditions, votre enfant peut aussi bénéficier du statut d’étudiant de condition modeste. Il ou elle ne reçoit pas d’allocation d’études, mais voit son minerval (frais d’inscription à l’établissement scolaire) diminué. Pour obtenir le statut d’étudiant de condition modeste, votre fils ou fille doit d’abord introduire une demande d’allocation d’études. Le département chargé de ces suppléments se charge alors de transmettre l’information à l’établissement scolaire. Si la différence entre les revenus déclarés et le plafond pour une allocation d’études n’est pas supérieure à un montant de référence, vous entrez dans les critères de recevabilité pour un minerval diminué. Pour l’année académique 2020-2021, cette somme équivaut à 3 277 €

Une solution pratique : louer un kot à votre établissement scolaire

En Belgique, certaines universités, comme à Gand (UGent) ou à Louvain (KU Leuven), disposent de leurs propres immeubles à kot qu’elles proposent à la location pour des sommes adaptées (selon que vous êtes étudiant boursier ou non, de condition modeste). Si vous souhaitez plus d’informations sur ces kots, vous pouvez toujours contacter le Service social des universités. Pensez donc à vérifier si l’établissement scolaire de votre enfant dispose de telles résidences pour étudiants.

Nous souhaitons bonne chance à vous et votre enfant !
N’oubliez pas de jeter un œil à nos autres articles de blog pour découvrir tous nos conseils sur l’administration liée à votre famille.

Sources:

  • Studietoelagen.be 
  • Vlaanderen.be