Nous vous disons tout sur la souscription à une mutuelle

Chaque citoyen belge est tenu de souscrire à une assurance de soins de santé. Cette assurance vous permet de bénéficier du remboursement de la majorité de vos soins de santé et d’indemnités en cas de maladie ou d’incapacité de travail, par exemple. Vous pourrez opter pour la caisse auxiliaire d’assurance maladie-invalidité (INAMI) ou vous adresser à la mutuelle de votre choix. Mais comment faire ? Nous vous expliquons tout ici. 

Comment souscrire à une mutuelle ?

La souscription à une mutuelle est-elle obligatoire ?

Vous êtes tenu de souscrire à une mutuelle ou de vous inscrire à la caisse auxiliaire d’assurance maladie-invalidité (INAMI). En souscrivant à une mutuelle, vous vous engagez à verser des cotisations annuelles en échange d’avantages complémentaires, par exemple lors d’une naissance. L’INAMI propose une caisse d’assurance maladie-invalidité à titre gratuit, mais elle couvre uniquement les soins médicaux et les demandes d’indemnités. Vous serez dans l’obligation de vous inscrire à l’INAMI ou auprès d’une mutuelle dans les cas suivants : 

  • Vous avez plus de 25 ans. 

  • Vous êtes âgé de moins de 25 ans et avez un emploi. 

  • Vous êtes âgé de moins de 25 ans, ne travaillez pas et bénéficiez d’une allocation. 

La majorité des mutuelles sont elles-mêmes membres d’une société mutualiste régionale pour la Région wallonne ou la Région de Bruxelles-Capitale. En Flandre, les citoyens de plus de 25 ans sont amenés à verser une cotisation annuelle à la Protection sociale flamande. Si vous ne résidez pas en Flandre ou dans la Région de Bruxelles-Capitale, mais que vous y travaillez, vous pourrez également vous inscrire à ce dispositif de protection sociale. Vous serez même dans l’obligation d’y souscrire dans certains cas. Rendez-vous sur le site Internet de la Protection sociale flamande pour en savoir plus. 

En quoi consiste la souscription obligatoire à une mutuelle ?

L’assurance obligatoire soins de santé et indemnités (ASSI) repose sur le principe de solidarité. Le financement de la sécurité sociale repose sur trois piliers : le gouvernement, les cotisations des employeurs et les cotisations des travailleurs (tant des salariés que des indépendants et des fonctionnaires). 

L’Office National de Sécurité Sociale (ONSS) perçoit ses revenus auprès de ces trois sources avant de les redistribuer aux sept branches qui composent la sécurité sociale, dont l’assurance obligatoire soins de santé et indemnités (ASSI).

Comment souscrire à une mutuelle ?

Si vous ne souhaitez pas vous inscrire auprès de l’INAMI, mais préférez vous tourner vers une mutuelle, veillez avant tout à sélectionner l’établissement correspondant le mieux à vos attentes. Cette page vous donne un aperçu des mutuelles existantes. La majorité d’entre elles vous permettent de vous inscrire en ligne. Vous préférez vous adresser à un collaborateur en chair et en os ? N’héritez pas à prendre rendez-vous pour discuter de votre inscription. En cas de doute, on vous conseille de contacter les collaborateurs de votre future mutuelle par téléphone. Ils répondront à toutes vos questions.

Souvent, souscrire à une mutuelle se résume à remplir un formulaire. Il ne vous reste plus qu’à verser votre cotisation annuelle et le tour est joué ! Vous pourrez changer de mutuelle à quatre moments précis de l’année : le 1er janvier, le 1er avril, le 1er juillet et le 1er octobre. Notez toutefois que vous devrez être membre d’une mutuelle depuis au moins un an avant de pouvoir en changer.

À quoi sert une mutuelle ?

Les mutuelles remboursent vos interventions pour soins médicaux comme le ferait l’INAMI. Elles versent également des indemnités en cas d’incapacité de travail ou de congé de maternité. Bien souvent, elles proposent également des services d’aide et de soin à domicile comme une aide ménagère, une assistance aux personnes âgées, une assistance postnatale ou encore le prêt de matériel nécessaire aux soins de personnes malades à domicile, comme un lit d’hôpital ou des béquilles. Enfin, les mutuelles effectuent différentes tâches administratives, comme la perception de l’assurance obligatoire soins de santé.

Qu’est-ce qu’une assurance complémentaire ?

En souscrivant à une mutuelle, vous bénéficiez automatiquement d’une assurance complémentaire. Cette assurance varie d’une mutuelle à l’autre. Renseignez-vous attentivement sur les avantages que vous offrent les assurances complémentaires des différentes mutuelles. Vous pourrez par exemple bénéficier d’un remboursement (partiel) de vos verres de lunettes ou d’un chèque-cadeau sympa à la naissance de votre enfant. Les mutuelles proposent également d’autres assurances complémentaires de soins de santé, mais elles ne sont pas obligatoires, comme une assurance dentaire ou une assurance hospitalisation complémentaire. L’inscription à l’INAMI ne donne droit à aucune assurance complémentaire.

La gestion administrative vous donne des boutons ? Pas de souci : Parentia vous aide à gérer l’administration de toute la famille.

Sources :

  • Vlaanderen.be
  • Office de contrôle des mutualités (OCM)
  • Socialsecurity.be
  • INAMI