Mon congé de maternité est-il plus long en cas d’accouchement prématuré ?

Votre petit bout était pressé de découvrir le monde et a pointé le bout de son nez plus tôt que prévu ? Dans ce cas, vous vous demandez peut-être si vous pouvez prolonger votre congé de maternité. Lors d’une grossesse menée à terme, vous bénéficiez de six semaines de congé prénatal et de neuf semaines de congé postnatal. Mais souvent, un accouchement prématuré s’accompagne d’une hospitalisation de plus longue durée et bien entendu, vous n’avez pas envie de rater une seule seconde des premiers instants de votre petit loup. Découvrez en quoi un accouchement prématuré influence votre congé de maternité

Accouchement prématuré : mon congé de maternité sera-t-il plus long ?

Quelle est la durée de mes congés si mon enfant est admis en néonatalogie ? 

Les bébés prématurés nécessitent des soins spécifiques prodigués par le service de néonatalogie d’un centre hospitalier. Généralement, ils y restent jusqu’à la date prévue de l’accouchement ou jusqu’à la date théorique des 36 semaines de grossesse. Ce séjour peut même être prolongé si l’enfant n’a pas atteint son poids de sortie idéal ou s’il présente des complications. En tant que maman, vous bénéficiez toujours de vos neuf semaines de congé postnatal, afin de pouvoir rester au maximum auprès de votre bout de chou et de prendre suffisamment de repos. Malheureusement, vous ne pourrez pas convertir votre semaine de repos prénatal obligatoire (une semaine en cas de grossesse multiple) en congé postnatal.  

Bénéficiez-vous d’une prolongation de votre congé de maternité ? 

Les bébés prématurés demandent encore plus d’attention et en tant que parent, vous souhaitez être présent au maximum pour prendre soin de votre enfant. Mais en avez-vous la possibilité ? Vous ne pourrez malheureusement pas convertir le congé prénatal, que vous n’avez pas eu l’occasion de prendre, en congé postnatal. Vous pourrez uniquement demander une prolongation de votre congé de maternité si votre enfant est toujours hospitalisé au moment de votre reprise du travail. Votre congé de maternité sera alors prolongé du nombre de jours d’hospitalisation supplémentaires de votre enfant, auquel il faudra soustraire la première semaine suivant sa naissance. Vous pourrez prolonger votre congé de maximum 24 semaines.  

Exemple : votre enfant séjourne durant 21 jours à l’hôpital à la suite de sa naissance prématurée. Dans ce cas, votre congé de maternité se poursuit tout à fait normalement et sera prolongé de 14 jours (21 jours - 7 jours).  

Êtes-vous toujours protégée contre le licenciement durant cette prolongation de votre congé de maternité ? 

Durant votre congé de maternité, vous bénéficiez d’une mesure de protection de la maternité qui empêche votre employeur de vous licencier en raison de votre grossesse. En cas de prolongation de votre congé, cette protection est elle aussi prolongée. La protection de la maternité s’achève toujours un mois après votre reprise du travail.  

Quelles démarches administratives devez-vous effectuer ?  

Lorsque vous reprenez le travail après un accouchement prématuré, vous devez remettre un certificat médical à votre employeur. Ce document mentionne la durée d’hospitalisation de votre enfant et confirme que son séjour s’est prolongé au-delà des sept jours suivant la naissance.